Déclaration de candidature à la Primaire Populaire

Pour un monde décarboné, dénucléarisé, démilitarisé

Pour une France conviviale dans un monde vivable

https://youtu.be/DOIRYIWV_B8

DECLARATION DE CANDIDATURE

En quoi la présidentielle de 2022 permettra-t-elle d’écarter les deux pires dangers qui menacent l’humanité : la détérioration du climat et les armes nucléaires ?

On ne peut se résigner à devoir choisir au 1er tour entre chefs de partis et candidats imbus de leur personne, pratiquement tous avides de pouvoir, ni, au 2e tour, entre la peste et le choléra. C’est cette impasse que veut éviter la Primaire Populaire. Mais pas question non plus que la sortie du nucléaire militaire et civil soit une fois de plus exclue de la campagne présidentielle. Or, cet objectif ne figure pas parmi les dix "mesures de rupture" de la Primaire Populaire. Il faut donc qu’un candidat l’y introduise. Ce sera le premier objet de ma candidature.

Par ailleurs, la situation mondiale est bien trop grave pour qu’on ne s’attelle pas à la surmonter collectivement, sur de tout autres bases que celles du néo-libéralisme ou pour mieux dire, d’un capitalisme féroce et débridé.

D’après le Bulletin des savants atomistes, les conséquences du réchauffement climatique s’ajoutant aux tensions internationales exacerbées par la course aux armes nucléaires, nous sommes à 100 secondes de l’Apocalypse. Nous n’en avons jamais été aussi près.

Dans ce monde sinistré, au bord du gouffre, il y a néanmoins de vrais motifs d’espérer. Je le soulignais déjà il y a dix ans, en ouvrant les Etats Généraux pour un Monde Vivable. Cf. la Charte pour un monde vivable, Préambule. Depuis, la situation n’a fait qu’empirer. Mais l’espoir reste possible.

Je me réclame de cette Charte de plus de 100 articles où il était déjà question de l’énergie, du climat, de la biodiversité, des droits humains, de la justice fiscale, du vote blanc et du RIC, rédigée à Saintes en 2011 par 150 citoyens réunis à l’appel de 6 organisations, et adoptée par eux à l’issue de leurs travaux, à l’unanimité. Puis actualisée en 2018 par un groupe de Gilets Jaunes sous le nom de Charte pour une France et un monde humains. Nous n’avons pas attendu M. Macron pour inventer la première "convention citoyenne" !

Ma candidature n’est pas une simple "candidature de témoignage". C’est une candidature de combat. Un combat pacifique, non-violent, que je poursuis depuis 40 ans avec une absolue détermination. Je le mènerai jusqu’au bout, c’est-à-dire jusque-là où nos concitoyens jugeront bon de le faire aboutir. Pour moi, en France, le souverain, comme disait Rousseau, ce n’est ni le Président (surtout pas), ni le seul Parlement, ni les lobbies, ni la classe politique, c’est le peuple français dans son entièreté. Je crois profondément à la difficile vertu de la démocratie. Nous sommes nombreux à en avoir assez de la dictature d’un Chef, ouverte ou camouflée, et de ses godillots. "Le monde, comme volonté et représentation, c’est NOUS." (Charte, Préambule)

Alors rejoignez la Primaire Populaire dès maintenant et si vous voulez qu’on s’occupe des problèmes sociaux, sanitaires, économiques et politiques de notre société en n’oubliant aucun des dangers majeurs, climatique et écocidaire, nucléaire et militaire, qui menacent notre planète, ensemble, faisons équipe pour défendre la vie. Le peuple, c’est NOUS.

Saintes, le 29 août 2020

Jean-Marie Matagne

contact@acdn.net

www.acdn.net

**

PDF - 83.9 ko

Jean-Marie Matagne. Une vie militante.

**

QUI PEUT PARTICIPER A LA "PRIMAIRE POPULAIRE" ? Tout Français à partir de 16 ans. L’inscription est gratuite. L’anonymat est garanti.Tout citoyen peut être parrainé.

COMMENT ? Se rendre sur https://www.parrainages-primairepopulaire.fr, cliquer sur "Proposer quelqu’un d’autre ", puis sur "M’inscrire au parrainage". Inscrivez-vous et proposez son nom.

**
Pour une candidature citoyenne, pro-climat et antinucléaire, à l’élection présidentielle de 2022

21 janvier 2021

FESTIVAL DESARMER POUR VIVRE Août 2021 (VIDEO, 45 ’)

Concert pour Hiroshima et Nagasaki, 6 août 2020  VIDEO 5’ 28’’

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.