Jean-Marie Matagne
Abonné·e de Mediapart

130 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 déc. 2021

Jean-Marie Matagne
Abonné·e de Mediapart

Appel urgent aux citoyens : Stoppons la tyrannie en marche !

Jean-Marie Matagne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

COMMUNIQUE DE PRESSE

Mesdames, Messieurs,

J’ai lancé récemment un appel aux 925 membres du Parlement français : Ne vaccinez pas le Petit Jésus ! 200 députés en ont presque aussitôt accusé réception. Faites-en autant, s’il vous plaît, écrivez-leur, car l’heure est grave.

Loin de respecter la « trève des confiseurs », le gouvernement en profite pour ordonner au Parlement d’examiner et de voter dans la semaine qui vient, dès ce lundi 27 décembre, un projet de loi l’autorisant à nous soumettre tous, de fait, à l’obligation vaccinale, camouflée sous le nom de « pass vaccinal ». Elle dictera la vie quotidienne de chacun de nous et nous privera de nos libertés fondamentales les plus élémentaires, allant jusqu’à s’introduire dans les cellules de notre corps en nous imposant un traitement médical qu’il avait juré ses grands dieux de laisser à notre décision.

Il y a tout juste un an, la question était posée au ministre de la Santé : “Faudra t-il, Monsieur le Ministre, demain, être vacciné pour aller au restaurant ou prendre l’avion par exemple ?” A quoi Olivier VÉRAN répondait : “La réponse est non. La vaccination contre le coronavirus ne sera pas obligatoire. Le Président de la République s’y est engagé, le Premier Ministre également. J’ai eu l’occasion de le dire, le vaccin contre le coronavirus ne sera pas obligatoire, ni pour prendre un transport en commun, ni pour entrer dans un restaurant et évidemment pour aller travailler.”

Et voilà qu’aujourd’hui, le même ministre de la Santé déclare cyniquement : “Le pass vaccinal est une façon d’arriver à l’obligation vaccinale, mais moi, je pense que c’est plus efficace que de mettre une amende”. Quant au Président de la République, il fait disparaître le tweet où il s’engageait à ne jamais nous imposer de vaccination obligatoire. Telle est la gouvernance à laquelle le Parlement est sommé de prêter main forte en lui fournissant l’onction démocratique.

Ne vous faites AUCUNE illusion : que vous soyez ou non déjà vacciné(e) contre le Sars-Cov-2, vous subirez un jour ou l’autre la férule de cette loi liberticide, tyrannique, si elle est adoptée. Les Israéliens en sont déjà à leur quatrième injection obligatoire, et il n’y a aucune raison pour que la vaccinite s’arrête là. 3e, 4e, 5e doses… Il faudra en permanence être à jour de sa vaccination pour pouvoir aller au cinéma, au café, dans les lieux sportifs ou culturels, prendre le train ou l’avion, voyager à l’étranger… Les Finlandais ont déjà inventé la solution technique pour faciliter les choses : une puce implantée sous la peau de la main et reliée en permanence à un centre de contrôle vaccinal à distance nous permettra de « montrer patte blanche ». Et bien sûr, d’être « tracé ».

Dans quel monde encore plus fou qu’actuellement allons-nous devoir vivre ? La Chine, notre idéal ?

Citoyens, réveillez-vous, agissez quand il en est encore temps, pour faire respecter notre dignité d’êtres humains, doués d’un corps et d’un esprit, de raison et de libre-arbitre.  Signez la pétition  Non au pass vaccinal, atteinte majeure à l’Etat de droit/ qui a dépassé en trois jours les 800 000 signatures. Assiégez votre député, votre sénateur, par mail, par téléphone, demandez-lui de voter contre ce projet de loi. De toute urgence. C’est une question d’heures !

C’est de notre corps à chacun ou chacune qu’il s’agit, pas du corps de nos gouvernants, qui se font vacciner mais attrapent le Covid (bizarre, bizarre… Allez-vous attraper le tétanos ou la polio, vous qui avez été forcément vaccinés contre ces maladies-là ?), qui ne respectent ni les mesures-barrières qu’ils préconisent, ni leurs propres promesses, et qui ont largement prouvé qu’ils ne maîtrisent rien du tout, changent de consigne comme de chemise, mentent comme ils respirent, et n’ont qu’un objectif constant dans toute cette inconstance : garder et étendre sans cesse leur pouvoir. 

Halte à la dictature de Léviathan, de ses fifres et ses sous-fifres. Citoyens, unissons-nous comme les doigts de la main contre « le plus froid des monstres froids ». Il est encore temps de se battre pour gagner, quand la cause n’est pas totalement désespérée. Si l’on s’y prend bien, la France et le monde sont encore sauvables. Vous pouvez, par exemple, soutenir un candidat qui veut une France démocratique et conviviale dans un monde vivable. (Si, c’est possible !) Retournez-nous dans ce cas le bulletin de soutien et de parrainage ci-joint, sans attendre l’heureuse année 2022 ! Cordialement.  

Jean-Marie Matagne, Président d’ACDN

Docteur en Philosophie

Père, grand-père

Candidat à la présidence de la République

 www.tousalelysee.net    

Comité de soutien (CSCJMM) : contact@tousalelysee.net   06 72 67 65 18

Jean-Marie Matagne, Président d’ACDN
Docteur en Philosophie
Père, grand-père
Candidat à la présidence de la République
www.tousalelysee.net
Comité de soutien (CSCJMM) :
contact@tousalelysee.net
06 72 67 65 18

Bulletin de soutien et de parrainage
à retourner au CSCJMM par mail et/ou par la poste

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte