Opinions sur la psychanalyse : le test de Moël Jartin

Je cite (presque), et je reprends à mon compte, de bonne foi, les paroles suivantes :

Dénigrer systématiquement les (ou se gausser des) avancées de la recherche scientifique sur les origines neurobiologiques de l'autisme est une attitude antiscientifique préjudiciable aux recherches conduites.

Je combattrais donc cette attitude qui confine à l'obscurantisme, et non les personnes qui l’auront.

J'estime que la psychanalyse est inefficace et que seules sont vraiment soignées les factures des psychanalystes. Heureusement, l'influence des psychanalystes se délite et évidemment, ils sont en rage contre cela.

Je suis loin d'être le seul à avoir cette opinion sur cette fausse science. Les activités « thérapeutiques » psychanalytiques n'ont jamais fait la preuve de leur efficacité. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.