Émotions

 

Parfois, le temps ne semble pas pressé de nous étreindre 

Les émotions, nous éloignent de son emprise

Vivre, sans envisager ce qu'il en retourne 

Glisser de caresses, dans une chevelure

Lire quelques pages

Sur l'amour et ses mirages

Ce sentiment, aussi singulier qu'universel

Les poètes n'en finissent plus, de l'épier 

Tant que l'encre ne sèche pas, aussi vite que les larmes

Leurs plumes s'animent d'imagination, de vérités 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.