De quoi seront faits nos lendemains ?

 

 

 

Où est ce chemin, ce jour nouveau

Oh aube, oh aubaine, de voir le malheur s’en aller

Tel le ruisseau souriant aux assoiffés

De bons mots, sages et justes

Aussi rare que la lune, embrasse le soleil

Car ce chemin, nous invite

A réinventer l’inattendu, par des choix prospères

Qui n’auront de terrible que le doute

Alors mes amis, mes compagnons

Réinventons-nous, par ce chemin

Qui sourit, à la vie

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.