Match de boxe Zemmour vs Mélenchon

Le débat entre les deux tribuns que sont Zemmour et Mélenchon a fait office de match de boxe de gala avant les présidentielles.

Un match politique non-amical à grands coups d anathèmes pour le plus grand plaisir de BFM qui a mobilisé plusieurs journalistes dont une équipe de fact checking. Ce dernier point est appréciable, on aurait cependant aimé savoir à la fin le pourcentage de fake news propre aux  invités, mais passons saluons le professionnalisme de BFM qui parfois semblent leurs faire défaut. 

On remarquera sans surprise la résurgence des thèmes de sécurité et d'immigration abordé par l'ancien journaliste politique Eric Zemmour. Tout au long de ce débat, il stigmatise et essentialise reste fidèle à la théorie du grand remplacement qui lui a fait gagner des points d'audience sur l'échelle de la xénophobie. Ce polémiste semble potentiellement en pleine campagne face au chef de file des insoumis qui trouve ses raccourcis identitaires, au ras des pâquerettes.

S'en suit un quasi-dialogue de sourds jalonné de name droping, et d'attaques personnelles devant des journalistes affables. Un journaliste avec un semblant de personnalité une journaliste racisée pour colorer la galerie et une blonde en arrière-boutique pour faire tourner la machine à faire du buzz médiatique. Autant vous dire que ce ne fût pas un grand moment de télévision d'autant plus que Zemmour n'est pas tombé de son fameux pied d'estale médiatique. Un débat un peu dans le sens du poil de l'ancien chroniqueur qui a tendance à exaspérer Mélenchon par sa vision ethnocentrée. 

En somme un Zemmour pas spécialement en difficulté un Mélenchon qui peaufine sa verve un sentiment de déjà vu, vendu comme exclusif par un média en manque de sensation. 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.