La liberté

Poème

Elle est un idéale

Tout autant qu'une illusion

Qui maintient notre servitude

Puisque rien ne doit entacher

L'éclat de notre cage dorée

Elle est un voile

Voire un slogan civilisationnel

Un monopole occidental

 

 

Quoi qu'il en coûte

Car elle est la nouvelle religion

Qui permet aux braves de brandir leurs glaives

A l'encontre des païens

Elle a été travesti

Telle une philanthropie

Face à ceux qui aspirent à lui prêter allégeance

Et dont le pillage de leurs écosystèmes

Suffirait à solidifier un tant soi peu

Nos châteaux de cartes modernes

 

Pourtant elle ne cesse

De caresser les ardeurs

Des esprits les plus éperdues à sa cause

Laissant entrevoir une émancipation

Car la vie ne vaut la peine d'être vécue

A la seule condition que nous soyons libres

C'est pourquoi elle est une quête existentielle

Une valeur universelle qui permettrait

Aux hommes d'exister en tant que tel

Faisant front aux caprices

Des puissants de ce monde

 

 

S'accommodant du silence des Dieux

Des hommes et des femmes

Ce sont éteints pour que d'autres s'éveillent

Avec ce sentiment de liberté

Etant donné que nous sommes seuls maîtres du sens

Que nous voulons donner au monde

Nous ne sommes que poussières

D'étoiles dans la nuit

Libres de briller seul, où comme jamais

En constellation

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.