Un pays d'exception

Notre beau pays est un vrai pays d'exceptions et cela depuis presque toujours.

UN  PAYS  D’EXCEPTION !

 

Notre beau pays est un vrai pays d’exceptions et cela depuis presque toujours. En fait nous devrions écrire « le pays des exceptions » car  lorsque nos édiles rédigent une loi ils y insèrent dès l’origine, les exceptions à venir. Il en a été ainsi de la loi sur l’interdiction du glyphosate qui prévoyait les dérogations dès sa rédaction. En fait les interdictions concernent les particuliers et les dérogations sont pour le monde agricole. Quantitativement, le total des dérogations est très largement supérieur aux interdictions !

Il y a des exceptions parfaitement justifiées, comme les dépassements de vitesse pour les ambulances, voitures de pompiers et de policiers lorsqu’ils sont en interventions d’urgence avec gyrophares et sirène en marche. Mais majoritairement les dérogations concernent des secteurs économiques et sont prises sous la pression des lobbys comme très récemment celle accordée aux betteraviers qui pourront continuer à utiliser les nicotinoïdes !

Un peu plus loin dans notre histoire il y a ces dérogations successives accordées au lobby des  planteurs de bananes de la Martinique et de la Guadeloupe à savoir Mme CRESSON, et MM MERMAZ, NALLET et SOISSON, ce dernier étant décédé en 2004. Bien que ce produit à l’origine d’une pollution majeure des terres agricoles des Antilles Françaises et à l’origine d’une flambée de cancers de la prostate avait vu son autorisation de mise sur le marché annulée,  notre quarteron de ministres est passé outre cette interdiction et nos concitoyens antillais continuent d’en payer le prix dans leur chaire. Conscient de son irresponsabilité, notre cher Président avait déclaré que l’État ne ferait rien car le lien entre chlordécone et cancer n’était pas avéré ! 2002 approchant à grands pas, son discours a quelque peu évolué…mais ça n’avance guère, car à l’indemnisation des antillais et à la nécessaire régénération des terres agricoles antillaises, il faut ajouter l’indemnisation suite aux essais nucléaire en Polynésie !!!

 

J.M. 02.08.21

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.