Couip d' gueule!

Le service des urgences et l' hôpital sont dans la mouise...

COUP D’ GUEULE !!!

 

 

Le service des urgences et l’hôpital en général sont toujours dans la mouise et on ne voit pas venir le bout du début du commencement de l’ombre d’une solution constructive.

 

Depuis un vingtaine d’année je m’adresse à tous les présidents, premiers ministres et ministres de la santé afin de leurs proposer la mise en place d’une « réserve de la santé » à l’instar de ce qui existe pour la police, la gendarmerie et l’armée.

Elle serait composée par tous les jeunes retraités de la santé, médecins, infirmières et aides soignantes qui seraient « rappelables » durant les premières années de leur retraite, tant qu’ils sont encore opérationnels.

La mission de cette « réserve de la santé » serait de palier les manques de personnels liés aux congés, aux circonstances exceptionnelles comme des épidémies, les campagnes massives de vaccinations et les départs non remplacés ou les renforts saisonniers.

Ces personnels étant tous d’anciens professionnels ils seraient immédiatement employables.

 

En dépit des innombrables lettres envoyées, une seule réponse, celle d’un député qui a eu le courage d’écrire :

« Votre idée de « réserve », une sorte d’armée de la Santé Publique me semble particulièrement intéressante. Elle donnerait aux retraités du corps médical une responsabilité que beaucoup, je pense, apprécieraient. Je la fais parvenir au Ministre de la Santé. »

Je le remercie d’avoir eu ne serait-ce que la politesse de me répondre. Sa lettre date du 26 septembre 2003 et depuis, rien !

 

Que manque-t-il à nos élus et ministres, premiers ministres ou présidents, pour se montrer créatifs, imaginatifs ???

 

Cette proposition d’une « réserve » pourrait également s’appliquer dans le domaine de l’enseignement afin de pallier les manques et absences de professeurs par exemple, mais aussi dans d’autres domaines également.

 

Pourquoi cela est-il possible dans le domaine de la sécurité et pas dans celui de la santé ? Mystère !!

 

Mesdames et messieurs les politiciens et les décideurs, ma proposition étant « libre de droits », vous pouvez y aller franco et surtout n’hésitez pas !!!

 

Qu’attendez-vous ?

 

J.M. 25.08.19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.