Saturnisme à l'horizon

dès le mois d'avril nous avons écrit que l'incendie de Notre Dame...

 

Saturnisme à l’horizon!!!

Dès le mois d’avril nous avons écrit que l’incendie de Notre Dame de Paris avait créé une pollution dangereuse due à la vaporisation de la très grande quantité de plomb qui se trouvait sur le toit et surtout sur la flèche de la cathédrale et nous avons fait part de ce souci tant aux responsable de la Mairie de Paris. Nos craintes se sont vérifiées et de nombreux relevés ont confirmé une très lourde contamination tant de l’intérieur de l’édifice, que de ses alentours et immédiats et sur une vaste zone située sous le vent qui soufflait ce jour là. Rien n’a été fait et les experts et ouvriers ainsi que les riverains, les touristes et les curieux et passants, ont été exposés à ce poison qu’est le plomb juste pour satisfaire l’ego présidentiel.  Personne n’a osé réclamer publiquement et avec force la mise en œuvre d’une vaste campagne de dépollution qui aurait dû commencer dès le lendemain de l’incendie. Lorsque les premières atteintes liées à cette exposition au plomb éclateront, que ce soit parmi les enfants des alentours, les experts, les ouvriers ou encore parmi les touristes retournés dans leur pays , notre Président aura-t-il le courage de dire comme dans l’affaire BENALLA “...il n’y a qu’un seul responsable, il est là, devant vous, qu’ils viennent le chercher!” ?  Non ! Il se défilera derrière le fait que les députés ont voté une loi d’exception qui permet toutes les dérogations, mais aussi derrière son immunité présidentielle!!!  En déclarant avant toute expertise exhaustive, que la reconstruction sera terminée dans un délai de 5 ans, le Président MACRON a fait preuve d’un hubris irresponsable et dangereux et a permis la mise en place d’un MINAMATA, même si en l’occurrence il s’agit de plomb et non de mercure, doublé d’un TCHERNOBYL

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.