Turcs vs Kurdes

Au sujet de l'attaque turque contre les Kurdes en Syrie, D. TRUMP a dit...

IL A OSÉ LE DIRE ! OSERONS NOUS LE FAIRE  ?

 

Au sujet de l’attaque turque contre les kurdes en Syrie, D. TRUMP a dit qu’il ne voyait pas de raison de soutenir les kurdes, car ils ne sont pas venus aider les USA lors du débarquement en Normandie il y a 75 ans !

On pourrait rajouter qu’ils n’ont pas aidé les USA lors de la guerre de sécession et qu’ils n’ont pas participé à la conquête de l’ouest, ni au génocide des amérindiens.

Devant cette ineptie on est époustouflé et on doit s’interroger. Est-ce de l’imbécillité, de l’ignorance crasse, un mélange des deux ou, pire, les premiers signes d’un début de sénilité ?

Il est temps que l’UE et le reste du monde cornérise ce président guignol qui est à la tête de la première puissance mondiale et de la plus forte armée. Il devient dangereux, pour lui, son pays et le reste du monde.

Il a aussi déclaré pour justifier sa non intervention que le fil rouge n’était pas franchi sans préciser à quel nombre de morts et de maisons démolies se situait ce fil rouge. On doit aussi constater qu’une fois encore l’UE est à la traîne des évènements et qu’elle courbe l’échine devant le nouveau sultan turc. Mme MERCKEL qui, sans consulter personne, avait vendu la protection des frontières de l’Europe à R.T. ERDOGAN pour 7 Mds €, est assez inaudible devant cette nouvelle guerre qui vient de commencer.

On pourrait peut-être commencer par rayer les kurdes de la liste des organismes terroristes, mettre un terme définitif à la candidature turque d’entrée dans l’UE et entamer une procédure pour exclure ce pays de l’OTAN où il n’a plus rien à faire d’autant qu’il s’équipe en armement d’origine russe.

On peut aussi lancer les procédures visant à exclure la Turquie de toutes les organisations à caractère européen auxquelles elle appartient comme l’Eurovision et les ligues sportives au moins européennes en précisant que certaines de ces décisions ne sont pas irréversibles.

Il faut mettre la Turquie au ban des nations.

Mais il faut le faire tout de suite, et ne pas procrastiner !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.