La TGurquie a gagné, l'europe a perdu!

Suspendre les livraisons d'armes et de munition à la Turquie est certes nécessaire ...

                           LA TURQUIE A GAGNÉ !

                                                                             L’ EUROPE A PERDU !

 

 

Suspendre les livraisons d’armes et de munitions à la Turquie est certes nécessaire, mais c’est un coup d’épée dans l’eau, une amusette pour les populations occidentales, car il n’est pas évident qu’il y ait des livraisons cours, que probablement les stocks sont approvisionnés et que cela fera le jeu de la Russie, de la Chine, d’Israël et autres fournisseurs de la Turquie qui seront ravis de prendre la place laissée vacante.

 

Sur le plan de la communication la Turquie gagne également, car elle utilisera ces « sanctions » contre les pays concernés et surtout contre l’UE en les accusant de vouloir intervenir dans ce qu’elle considère une affaire de sécurité intérieure. parce que nous n’avons jamais rien fait de concret et que nous avons laissé faire, quoique nous fassions maintenant, R.T. ERDOGAN retournera nos actes contre nous et à son avantage.

 

Nous payons là des années de laxisme et de faiblesse vis à vos d’un régime qui bafoue les règles internationales et in fine nous sommes aussi lâches que D. TRUMP car concrètement nous ne faisons rien pour arrêter les combats, histoire de préserver quelques marchés. Nous avons acheté la sécurité de nos frontières orientales avec quelques milliards qui auront certainement servi à acheter les armes actuellement mises en œuvre.

 

Pour parler crûment, nous « baissons notre froc » devant le matamore d’Ankara tout comme devant celui de Washington, parce que politiquement nous n’existons pas, parce que chacun des membres de l’UE se la joue perso et que les intérêts individuels priment l’intérêt collectif. Notre Europe est devenu exclusivement une Europe du business, des marges et du profit, une Europe de boutiquiers où depuis longtemps la politique a été mise au service de l’argent alors que ce devrait être le contraire.

 

Cela ne m’étonnerait pas que l’on propose à la Turquie l’entrée ferme dans l’UE si elle arrête les combats !!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.