Les nouveaux templiers

Dès son intronisation au Palais de l'Elysée notre nouveau monarque...

LES NOUVEAUX TEMPLIERS !!!

 

Dès son intronisation au Palais de l’Elysée notre nouveau monarque, Emmanuel le Bel, a vidé les caisses du royaume en supprimant l’ISF et la Taxe d’habitation, en instaurant une flat tax, en défiscalisant et en désocialisant un maximum et en baissant les impôts sur le revenu, histoire de donner satisfaction aux « manants » qui l’ont élu, oubliant au passage cette maxime bien connue de ses prédécesseurs : « pas d’argent, pas de Suisses ».

Or gouverner un pays cela coûte cher aussi, en digne successeur de son lointain prédécesseur Philippe IV le Bel, est-il parti à la recherche d’un magot au moins aussi juteux que jadis celui des templiers. Celui qu’il a trouvé s’élève à un peu plus de 28 milliards d’euros et n’est autre que le total des réserves des caisses de retraites des avocats, pharmaciens, médecins, infirmières et autres dentistes. Reste à savoir si ces nouveaux templiers se laisseront plumer comme au 14ième siècle.

Lorsque des organismes fonctionnent bien sans faire appel aux finances publiques, il serait un peu plus intelligent de les laisser fonctionner plutôt que d’essayer de trouver une astuce pour les spolier. Ce serait aussi hautement profitable pour la nation d’analyser et de comprendre comme ils ont fait pour arriver à amasser un tel pactole afin d’appliquer la recette à l’ensemble du pays.

Mais nos gouvernants sont-ils vraiment intelligents ? C’est à se le demander !

 

J.M. 17.09.19

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.