Bataille de Paris

Après la "bataille d'Alger"...

Bataille de Paris???

La “Bataille d’Alger” cet épisode de la guerre d'Algérie où le Gouvernement a demandé à l’Armée de remplir des missions de police, a traumatisé l’Armée pour de très nombreuses années. Si elle a fait le travail qui lui a été ordonné, cela reste  quelque part comme une tache sur son honneur. Voila à qu’à nouveau, des politiciens sans mémoire et un peu irresponsables, demande à l’Armée d’assurer des missions de police. Que se passera-t-il si une position gardée par des soldats, se trouve entourée par les manifestants venus pour en découdre? Quelles ont les règles d’engagement validés par le Chef des Armées? Endossera-t-il la responsabilité d’un dérapage, des coups de feu éventuels? Dans cette affaire ,l’Armée a beaucoup plus à perdre qu’à gagner car nos soldats ne sont pas formés au maintien de l’ordre et n’en ont pas l’équipement indispensable. Nos soldats ont signé pour éventuellement mourir pour le pays et c’est leur honneur, mais pas pour se battre contre leurs concitoyens ce qui sera leur déshonneur! Cela nous montre qu’il y a un vrai problème de compétence et de connaissance, jusqu’au plus haut sommet de l’Etat. Qu’en pense l’actuel Chef d’Etat Major des Armées?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.