Le nouveau Monde

On nous avait promis la transparence..

 

Ça se passe dans le Nouveau Monde!!!

On nous avait promis la transparence, l’horizontalité, l’exemplarité et toutes ces choses propres à enthousiasmer les amoureux de la démocratie. Et pourtant, nous n’avons pas vu grand chose de ces promesses et nous avons eu droit à une forte rechute de langue de bois. La première et symbolique transparence aurait été la publication de la liste de ceux qui ont financé la campagne électorale du candidat MACRON.  Il n’en a rien été au prétexte que la loi ne l’y oblige pas, sauf que la loi ne l’interdit pas non plus! À la place de l’horizontalité promise et attendue, nous avons eu droit à un jupitérisme renforcé, consolidé et affirmé. Les anciennes pratiques perdurent et rien ne semble aller vers ce paradis démocratique qu’on nous avait vendu. Il semble même que ce soit pire qu’avant! La Police est toujours  contrôlée par la police, les élus sont toujours contrôlés par les élus et des menaces de restriction d’action pèsent sur la Cour des Comptes. Après plusieurs scandales retentissants, la Grande Bretagne a mis en place une structure totalement indépendante pour contrôler ses élus qui avaient une tendance à se laisser aller. Dans les pays nordique tout cela va de soi et même aux USA, il y a des structures qui permettent de remettre en cause le chef de l’Etat. Avec ses promesses, le notre aurait dû commencer son mandat en renonçant au statut particulier qui est le sien et qui le rend irresponsable et inattaquable pour tout ce qu’il fait durant son  mandat! Mais faut pas rêver tout de même! Tant que nous et nos élus n’auront pas compris que l’auto contrôle sera toujours sujet à suspicion et la qualification de “professionnel”  pour les agapes de l’ancien président de l’Assemblée Nationale restera suspecte. Tant que nous ne comprendrons pas que la transparence est un atout et non une sanction, sauf pour ceux qui ont des choses à cacher, nous n’avancerons pas dans le sens d’une Vraie démocratie et les leçons que nous donnons urbi et orbi, tomberont à plat et seront contreproductives. Il faut impérativement et rapidement mettre fin au contrôle par les pairs et accepter que ce soit la Cour des Comptes qui vérifie l’orthodoxie des comptes de nos assemblées! Cela devrait même être une exigence de la part de tout élu démocrate! Par ailleurs nos lois souvent souvent rédigées de telle façon que beaucoup de choses restent possibles et très souvent elles ne prévoient pas de sanctions en cas d’inobservance si elles ne l’organisent pas! Le Nouveau Monde a plus que des relents de déjà vu!!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.