Péril jaune

La chine poursuit son offensive...

Obligation de réciprocité...

Alors que la Chine poursuit inexorablement son offensive commerciale tous azimuts et,  après l’achat du port du Pirée en Grèce et ses investissements massifs en Italie, après ses investissements massifs en Afrique et dans le Sud-Est asiatique, elle veut asservir commercialement l’Europe. Il est grand temps que l’UE se réveille et mette en place un dispositif rigoureux de réciprocité si elle ne veut pas finir en colonie commerciale, une sorte d’inversion de l’Histoire. La Chine respecte deux choses: la force et l’argent. Comme l’Europe politique n’existe toujours pas et qu’il n’y a aucun projet pour y arriver, depuis de nombreuses années et avec la complicité active de politiciens européens qui n’ont jamais vu plus loin que le bout de leur nez, Pékin joue la division et flatte les ego de certains personnages influents afin de mener à bien son programme destiné à faire de la Chine la première puissance du monde. Un citoyen chinois peut acheter des terres ou créer une entreprise en pleine propriété en Europe alors que la réciproque n’est pas vrai. Il est vital pour notre survie, que nous arrêtions de faire preuve de naïveté et que nos dirigeants parlent d’égal à égal avec les dirigeants chinois en n’oubliant pas que la notion de temps n’est pas la même pour les chinois qui raisonnent sur un temps long et que  nous qui raisonnons d’échéance électorale en échéance électorale. Contrairement à eux, nous ne savons pas investir dans le temps long. Il faudrait peu-être aussi étudier les activités des nombreuses associations d’amitiés sino européennes et de la diaspora chinoise qui en réalité agissent comme autant de lobby pro chinois, si ce n’est de “cinquième colonne”. Rappelons-nous que l’expression “péril jaune” date du 19ème siècle et ce n’est pas une simple vue de l’esprit!!!

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.