C annabis

Le commerce de l'opium est durement réprimé...

Incompréhension ou lâcheté!!!

Nous savons que le commerce de l’opium est durement réprimé et il n’y a aucun pays où son usage à titre récréatif soit autorisé. Mais les médicaments opiacés sont tellement répandus qu’aux USA leur usage abusif ou leur mésusage provoque des accidents mortels. En France, on se souvient qu’il y a très longtemps existait un médicament très efficace destiné à traiter les diarrhées mais à base d’un extrait d’opium: –la parégorine. Comme les opiomanes s’en servaient pour en extraire le dérivé opiacé, le fabricant a été contraint d’en changer la formule. S’agissant du cannabis, de nombreux pays en ont libéralisé l’usage à titre récréatif et surtout médical. On doit se demander ce qui retient les autorités gouvernementales pour autoriser au moins l’usage thérapeutique sous strict contrôle médical. S’git-il d’une trouille politique ou plutôt de l’attente du partage économique de la manne financière que représente ce produit! Les laboratoires doivent piaffer d’impatience! Mais en attendant on pourrait peut-être soulager les douleurs des centaines de milliers de malades en important un produit similaires depuis un pays voisin! Mesdames et messieurs les politiques faites preuve d’un peu de courage et d’empathie envers vos concitoyens qui souffrent et arrêtez de barguigner! Faites preuve de la même efficacité dont vous avez su faire preuve lors de la suppression de l’ISF!!!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.