jean munch
Abonné·e de Mediapart

780 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 mai 2022

Sacré Eric!

Notre Ministre de la Justice qui vient d'être reconduit dans ses fonctions...

jean munch
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

LA  MUNCHLINE  DU 23.05.22

Sacré Éric !!!

Notre Ministre de la Justice qui vient d’être reconduit dans ses fonctions, est très fier de ce que le nombre de dossiers traités par son ministère augmente, surtout depuis son arrivée Place Vendôme. Ce serait une bonne nouvelle dont on devrait tous se réjouir si ce n’était que cette annonce dont les politiques se gargarisent volontiers, n’était que de la poudre aux yeux, une vaste tromperie qui masque des effectifs, des locaux et des moyens très largement insuffisants. Mais on  ne peut faire de la démagogie en baissant  drastiquement les impôts et taxes et dans le même temps offrir aux électeurs une justice d’excellence.   

En effet un très grand nombre de dossiers est traité par la voie du classement sans suite ce qui est une manière de se débarrasser d’un dossier que la Justice ne veut pas traiter pour des raisons diverses et variées au grand dam des plaignants. En fait les étagères se vident et les statistiques se confortent car, comme il a été expliqué par le Ministre, dans la mesure où cette décision de classement sans suite est prise par un magistrat, cela compte comme un dossier traité !!!

En fait, dans la mesure où un dossier subi cette mise aux oubliettes, il faudrait que la décision soit particulièrement justifié ce qui ne l’est pas et presque toujours il ne s’agit que d’une mention lapidaire. La solution qui reste au citoyen est de porter plainte avec constitution de partie civile…ce qui décourage la quasi-totalité des gens ! Il nous semble que toute plainte devrait faire l’objet d’une instruction et que le résultat détaillé de celle-ci soit communiquée au plaignant.
Mais pour cela il faudrait quasiment multiplier par deux le budget consacré à notre Justice ce qui relève de l’utopie.

J.M.  

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — École
L’univers sexiste, homophobe et autoritaire de Stanislas, le « meilleur » lycée de France
De nombreux témoignages et des documents obtenus par Mediapart montrent ce qui est proposé par ce prestigieux établissement catholique. Une quinzaine d'anciens élèves racontent les « humiliations » et les « souffrances » vécues. 
par David Perrotin et Lorraine Poupon
Journal — Éducation
Dorlotée sous Blanquer, l’école privée prospère
L’enseignement privé n’a guère eu à souffrir du quinquennat écoulé, protégé par la figure tutélaire d’un enfant du système, le ministre Jean-Michel Blanquer lui-même. La gauche, tout à la défense d’un service public malmené, tâtonne sur sa remise en cause.
par Mathilde Goanec
Journal
Rapport du médiateur de Pôle emploi : ces règles qui pourrissent la vie des chômeurs
Sanctions « de plus en plus sévères et disproportionnées », « aberrations » derrière certaines mesures gouvernementales ou encore préconisations restées lettre morte : le médiateur national de Pôle emploi publie son rapport 2021, sans masquer son agacement.
par Cécile Hautefeuille
Journal — Social
En convalescence financière, le bailleur social Semcoda distribue des primes à ses dirigeants
Malgré sa santé économique fragile, le plus gros bailleur social de la région Auvergne-Rhône-Alpes vient de distribuer à ses dirigeants des primes critiquables car elles intègrent des résultats exceptionnels liés à des ventes de logements. Les salariés, eux, n’ont pas perçu d’intéressement depuis plusieurs années.
par Mathieu Périsse (Mediacités Lyon)

La sélection du Club

Billet de blog
États-Unis : le patient militantisme anti-avortement
[Rediffusion] Le droit à l'avortement n'est plus protégé constitutionnellement aux États-Unis. Comment s'explique ce retour en arrière, et que peuvent faire les militantes des droits des femmes et les démocrates ?
par marie-cecile naves
Billet de blog
Le combat pour l'avortement : Marie-Claire Chevalier et le procès de Bobigny (1)
[Rediffusion] Marie-Claire Chevalier est morte le 23 janvier, à 66 ans. En 1972, inculpée pour avoir avorté, elle avait accepté que Gisèle Halimi transforme son procès en plaidoyer féministe pour la liberté de disposer de son corps. Pas facile d’être une avortée médiatisée à 17 ans, à une époque où la mainmise patriarcale sur le corps des femmes n’est encore qu’à peine desserrée.
par Sylvia Duverger
Billet de blog
Quel est le lien entre l’extrême droite, l’avortement et les luttes féministes ?
La fuite du projet de décision de la Cour suprême qui supprimerait le droit à l'avortement aux Etats Unis en est l'exemple. L’extrême droite d’hier comme d’aujourd’hui désire gouverner en persécutant un groupe minoritaire sur des critères raciaux pour diviser les individus entre eux. Quant aux femmes, elles sont réduites à l’état de ventres ambulants.
par Léane Alestra
Billet de blog
Roe VS Wade, ou la nécessité de retirer le pouvoir à ceux qui nous haïssent
Comment un Etat de droit peut-il remettre en cause le droit des femmes à choisir pour elles-mêmes ? En revenant sur la décision Roe vs Wade, la Cour suprême des USA a rendu a nouveau tangible cette barrière posée entre les hommes et les femmes, et la haine qui la bâtit.
par Raphaëlle Rémy-Leleu