Brexit et Berlin

à peine élue Mme Von der Leyen la future nouvelle présidente de la Commission Européenne...

BREXIT…les atermoiements de Berlin !

 

 

À peine élue, Mme VON der LEYEN, la future nouvelle présidente de la Commission Européenne avait déclarée qu’elle serait favorable à un allongement du temps de discussion pour la sortie de la Grande Bretagne de l’UE, suivant en cela la position de sa mentore Angela MERCKEL qui vient d’être confirmée ces jours-ci.

Cette position allemande n’a rien de politique, elle est quasi principalement économique car il faut se rappeler que la société bavaroise BMW est la propriétaire de deux marques automobiles anglaise de prestige, « MINI » et surtout le fleuron « ROLLS ROYCE » toutes deux sources de profits non négligeables.

Quand on connaît le poids économico politique de l’industrie automobile allemande déjà à sous les menaces et les pressions trumpiennes, rien d’étonnant à ce que le couple germain va tout faire, tant à Berlin qu’à Bruxelles, pour protéger ses intérêts car de nombreuses pièces détachées sont fabriquées ailleurs qu’en GB et devraient payer de lords droits de douane en cas de BREXIT sans accord.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.