le coût de la retraite

L'addition

L’addition c’est pour qui?

Alors que le retour à l’équilibre du régime actuel de retraites était prévu pour 2036, les nouvelles analyses le reporte à 2042. Cette “rallonge” est le résultat des multiples suppressions de cotisations tant patronales que salariales et de la persistance d’un chômage de masse. Alors, pour contrecarrer cette dérive, le Gouvernement a décidé d’accélérer les réforme en cours en rallongeant la durée de cotisation d’un trimestre par an au lieu d’un trimestre tous les trois ans. Tout le monde était content lors de l’annonce des défiscalisations et des désocialisations, mais tout ayant un prix il faut maintenant passer à la caisse et ce sont les salariés qui vont régler la note, une manière de reprendre d’une main ce qu’on a donné de l’autre! En même temps, le Gouvernement fait de la publicité pour inciter nos concitoyens à investir dans des produits financiers pour leur retraite future favorisant l’individualisation à la solidarité. Mais les “largesses” gouvernementales ont également concernées la Sécurité Sociale et alors que l‘on pensait l’équilibre atteint en 2020, les dernières décisions gouvernementales ont à nouveau creusé le déficit!

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.