Jean-Pascal MEDURIO
Psychiatre des Hôpitaux s'efforçant de rester éveillé
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2021

De la vaccination obligatoire des soignants en psychiatrie -juste un exemple

C'est l'histoire d'une rencontre. Avec une psychologue de Service Public "suspendue". Et qui en souffre. Juste une histoire, une illustration, une vignette clinique qui peut éventuellement amener à réfléchir sur l'absurdité des décisions gouvernementales. Ment, y compris sur la Santé Mentale.

Jean-Pascal MEDURIO
Psychiatre des Hôpitaux s'efforçant de rester éveillé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors voilà. 

C'est l'histoire de cette rencontre avec donc, Sophie B. ("le prénom a été changé", bien entendu, comme toujours dans les papiers).

Cette femme est psychologue dans le Service Public de Psychiatrie, plus proche de sa fin de carrière que du début.

Elle a consacré toute sa carrière à soigner, en particulier des enfants et des familles, tout au long des années, dans un Etablissement Privé assurant le Service Public Hospitalier, en ce Département ordinaire, semi-rural, où l'accès aux soins est souvent, voire depuis toujours, compliqué. Et n'a pas cessé de se compliquer, de s'aggraver, au fur et à mesure de la paupérisation du Service Public.

Elle a fait son travail, sans cesse, consciente au fil des années qu'il était de plus en plus difficile de le faire. Révoltée, mais impuissante à y changer quelque chose, de la réduction des moyens. Révoltée, mais impuissante, de sa position, qu'il faille un an pour qu'un enfant soit reçu par un(e) pédopsychiatre dans ce Département.

Mais elle a continué, sans cesse. Avec courage et, dirais-je, abnégation. Je sais, j'ai fait pareil.

Elle a lu le "résultat" des Assises de la Santé Mentale, proposant de créer 800 postes supplémentaires de Psychologues, (hi hi 800 postes dans toute la France, de qui se moque-t-on ?) entre autre pour pallier la pénurie de pédopsychiatres. Elle a lu cela, et a rigolé, puis pleuré, car dans le même temps à quelques jours près, elle a été "suspendue", sans salaire. Qu'est-ce-que tu veux faire ?

Sophie B. refuse la vaccination. Elle estime, à juste titre, qu'un traitement, médication, etc. ne peut être administré sans l'accord du patient. Elle ne donne pas son accord, c'est son droit le plus absolu. Certains, ici ou ailleurs, ont pu faire référence au Code de Nuremberg. Très intéressant, mais sans utilité aussi: il suffit de faire référence à la Loi dite KOUCHNER de 2002.

Sophie B. n'a guère de recours: suspendue, à son âge, elle n'a pratiquement pas de possibilité de reconversion.

Elle connaît sa pratique: recevant des enfants et des familles dans un Centre de Consultations Médico-Psychologiques ( un CMP, quoi !), si elle respecte une distanciation et les fameux "gestes-barrière", personne, ni elle ni les patients accueillis n'ont rien à craindre.

Sophie B. est triste et en colère. Elle a décidé de combattre, ce combat est fatigant, épuisant.

Sophie B., qui faisait tout simplement son métier, est épuisée.

Je suis d'autant plus sensible à son histoire que, Psychiatre de Service Public moi aussi, c'est exactement la mienne.

Certes, j'ai fini par accepter la "vaccination" pour des raisons qui me sont propres. Et en ai subi de lourds effets secondaires.

Mais bon, cela me regarde.

Ecoutez simplement l'histoire de Sophie.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le nouveau variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
UE : Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade
Billet de blog
Ça suffit ! Pour un accueil inconditionnel des exilé.es
Allons-nous continuer à compter les morts innocents et à force de lâcheté, d’hypocrisie et de totale inhumanité, à nous faire contaminer par un imaginaire rance de repli sur soi qui finira par tout.es nous entraîner dans l’abîme ? Non, il faut commencer par rétablir les faits avant que de tout changer en matière de politique migratoire et de droit des étrangers.
par Benjamin Joyeux
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile
Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !
par Cuenod