Jean-Pascal MEDURIO
Psychiatre des Hôpitaux s'efforçant de rester éveillé
Abonné·e de Mediapart

12 Billets

0 Édition

Billet de blog 30 juin 2019

Jean-Pascal MEDURIO
Psychiatre des Hôpitaux s'efforçant de rester éveillé
Abonné·e de Mediapart

Gazons maudit (de la question de la violence et du sens des mots)

De la question de la violence des Forces de l'Ordre, et de ce qu'en dit le Gouvernement

Jean-Pascal MEDURIO
Psychiatre des Hôpitaux s'efforçant de rester éveillé
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Alors-là, Citoyen de la République, je ne peux plus supporter.

Je ne peux plus accepter que des Citoyens soient ainsi agressés par de prétendues « Forces de l’Ordre ».

Le tout récent gazage « tranquille » (oui les flics se baladent tranquillement avec leurs bombes) de militants pacifiques et assis, attesté par de nombreuses vidéos, m’écoeure encore un peu plus.

Les lésions causées par les grenades de « désencerclement » (il est bien connu que les Forces de l’Ordre sont susceptibles d’être encerclées) et les Lanceurs de Balles de Défense (lesquels semblent être utilisés plutôt à attaquer) n’existent pas selon l’IGPN.

Et bien sur le « fêtard » Steve n’est pas tombé à l’eau à Nantes à cause de la charge de la BAC. Il ne savait pas nager mais a plongé tout seul, le con. Quel imbécile ce Steve.

Je citerai donc la Porte-Parole du Gouvernement Sibeth Ndyae dans une déclaration toute récente :

« La question qu’il faut se poser quand il y a des manifestations, des troubles importants à l’ordre public, c’est de savoir si oui ou non la manière dont a été utilisée la violence était légitime, au bon moment et au bon endroit, et si cette violence était proportionnée aux faits qui étaient commis, et c’est à ça que s’attellent les enquêtes judiciaires. »

Tout est dit, il s’agit bien de violence. Le mot est dit, maudit.

Or, si l’on s’en réfère à la définition couramment admise, la violence n’est autre que cela :

https://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/violence/82071

Alors ? Les « Forces de l’Ordre » seraient donc violentes ?

Nâââân ! Pas possible ! Elles n’utilisent qu’une riposte strictement proportionnée à la dangerosité de (au choix) vieilles dames – fêtards – écologistes – passant mineur jetant un trognon de pomme (cf. à Marseille) – Ou une vieille dame fermant ses volets au quatrième étage (encore Marseille , RIP Zineb).

On vit dans quel pays là ?

Les gazeurs seront maudits.

S’il y a un flic pour s’élever contre (comme le Chef des Gendarmes à Marseille) je veux bien l’écouter.

Parce que, les « Forces de l’Ordre », je veux bien si elles reviennent à ce concept de « Gardiens de la Paix ».

Sinon cela sera violence contre violence, et ce Gouvernement devra en être tenu responsable.

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — International
Coupe du monde au Qatar : le Mondial de trop
Que le Mondial de foot se joue au Qatar ou ailleurs, l’exaspération démocratique et sociale face à la crise climatique et à l’inégalité des richesses impose aux grandes compétitions de changer de modèle. Il faut documenter et dénoncer la confiscation du football par des instances sportives et politiques ultralibérales. En espérant que les prises de conscience changeront enfin le cours des événements sportifs. 
par Stéphane Alliès
Journal — Sports
Indonésie : au moins 125 morts dans l’une des pires tragédies de l’histoire du foot
Prises au piège entre des supporteurs en colère et une riposte policière disproportionnée, au moins 125 personnes sont mortes piétinées ou asphyxiées dans un stade de la ville de Malang, à Java. 
par La rédaction de Mediapart
Journal — Justice
Blanchiment d’argent : le site Winamax se brûle au jeu
Une enquête judiciaire montre que la plateforme de paris en ligne a violé plusieurs de ses obligations légales en matière de lutte contre le blanchiment d’argent. L’entreprise n’a pas fait le moindre signalement à Tracfin pendant plus de sept ans.
par Yann Philippin et Jean Letellier
Journal — Terrorisme
Ces ratés que « Kill Bil » n’a pas voulu voir
Françoise Bilancini, la directrice de la DRPP, a dénoncé devant ses ministres de tutelle puis devant la représentation nationale, les failles de son service quand il était dirigé par son prédécesseur. Mais elle a omis de leur communiquer les ratés commis depuis qu’elle est à sa tête.
par Matthieu Suc

La sélection du Club

Billet de blog
Iran - Pour tous les « pour »
Les messages s'empilent, les mots se chevauchent, les arrestations et les morts s'accumulent, je ne traduis pas assez vite les messages qui me parviennent. En voici un... Lisez, partagez s'il vous plaît, c'est maintenant que tout se joue.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Artistes, écrivains et journalistes iraniens arrêtés
Une traduction de la chanson « Barayé » (Pour...) du chanteur Shervin Hajipour, arrêté le 29 septembre.
par Mathilde Weibel
Billet de blog
Dernier message de Téhéran
Depuis des années, mon quotidien intime est fait de fils invisibles tendus entre Paris et Téhéran. Ces fils ont toujours été ténus - du temps de Yahoo et AOL déjà, remplacés depuis par Whatsapp, Signal, etc. Depuis les manifestations qui ont suivi la mort de Mahsa, ces fils se sont, un à un, brisés. Mais juste avant le black out, j'avais reçu ce courrier, écrit pour vous, lecteurs de France.
par sirine.alkonost
Billet de blog
Appelons un chat un chat !
La révolte qui secoue l'Iran est multi-facettes et englobante. Bourrée de jeunesse et multiethnique, féminine et féministe, libertaire et anti-cléricale. En un mot moderne ! Alors évitons de la réduire à l'une de ces facettes. Soyons aux côtés des iranien.nes. Participons à la marche solidaire, dimanche 2 octobre à 15h - Place de la République.
par moineau persan