De Néandertal à Croc-MACRON

La disparition de « l’homme de Néandertal », à peu près à l’époque où furent peintes les parois de la Grotte CHAUVET, reste un mystère. On sait juste que les individus qui sont nos ancêtres directs, cohabitèrent pendant de nombreux millénaires avec les Néandertaliens et que de fortes affinités aboutirent au fait que notre ADN comporte une trace significative de ces affections dans notre patrimoine génétique.

Dans le domaine, beaucoup plus récent, des lois de l’économie et dans les règles qui fixent notre comportement social, certains bons esprits, passés par les plus grandes écoles de la République mais, en fait, soumis tels de petits-chiens aux dogmes politiques d’outre-Atlantique, pensent que notre Droit du Travail n’est qu’une trace détestable de l’époque néandertalienne.

Pour eux, il faut dépouiller l’homme ancien … était-ce d’ailleurs un homme véritable ? … et se projeter dans un avenir glorieux où, à nos cultes archaïques, se substituera la célébration permanente d’un Dieu virtuel et surtout vertueux qui s’appelle « Le Marché ».

Montrant les crocs à l’évocation des compromis imaginés par Manuel VALLS et François HOLLANDE … à vrai-dire ce sont des reculades, mais le dire serait vexatoire pour leurs auteurs … le sémillant Emmanuel MACRON a montré toute sa perversité et son étonnante conception de la solidarité gouvernementale, en indiquant mardi à Cannes, qu’il espérait bien que le débat parlementaire rétablirait « la loi Travail » dans sa formulation initiale.

A ses yeux, ceux qui tiennent notre Droit du Travail pour un énorme progrès ne sont que des Néandertaliens attachés à un monde destiné à disparaître. Lui il est de l’espèce Croc-MACRON et il compte bien bouffer tout le monde afin de satisfaire à la fois son besoin de puissance tout en s’inclinant servilement au pied de l’autel du nouveau veau d’or, le Dieu-Marché.

Mais l’effacement de Néandertal par Cro-Magnon a duré de nombreux millénaires … et il ne faudrait pas que le jeune MACRON soit trop pressé !

Jean-Paul BOURGЀS 16 mars 2016

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.