Pour ceux qui ne comprennent que les chiffres !

Ce billet est aussi publié à :

http://jean-paul-69-07.over-blog.com/2016/04/pour-ceux-qui-ne-comprennent-que-les-chiffres.html 

L’acte le pire et le plus stupide que les Nations peuvent commettre, c’est de faire la guerre. Il y a très longtemps que c’est une conviction profonde, que je dois au départ à maman.

Fille d’officier mort au front dès 1914, elle s’était bien promis de ne surtout pas épouser un militaire mais plutôt un enseignant comme elle ou quelqu’un s’occupant de soigner les autres … ou un botaniste-jardinier. Elle épousa un officier, qu’elle aima jusqu’au dernier jour presque soixante ans plus tard, mais cela ne l’empêcha pas de considérer toujours la guerre comme l’horreur absolue … et de me transmettre cette opinion.

Dans le cadre d’une enquête du Congrès américain sur le coût de la guerre en Afghanistan, un Général indiqua récemment aux Parlementaires qu’une somme de plus de six millions de dollars avait été gaspillée dans un projet d’introduction de chèvres venant d’Italie et du Tadjikistan afin d’améliorer le cheptel qui fournit le cachemire (La ferme réceptrice était trop petite, les chèvres importées étaient porteuses de tuberculose … bref ce fut un véritable bide).

Pour les Parlementaires ce fut l’occasion de souligner que les USA avaient, en quinze ans, dépensé mille milliards de dollars pour l’ensemble de leur opération en Afghanistan !

Cette somme représente la bagatelle de cinquante fois le PIB annuel de l’Afghanistan.

Qui peut douter qu’autant d’argent injecté pour un développement économique énergique … dépassant largement l’introduction de quelques chèvres malades … pour l’éducation égalitaire des filles et des garçons, pour remplacer les plantations de pavot par des cultures vivrières etc … seraient bien mieux venu à bout des Talibans que d’incessantes opérations militaires ruineuses mais aussi efficaces que des coups d’épée dans l’eau ?

Puisque certains ne comprennent que les chiffres, qu’ils nous démontrent, chiffres à l’appui, qu’arroser un pays avec des bombes donne de meilleurs résultats que le doter d’un système d’irrigation. Ça n’est pas l’Afghanistan qu’ils pourront prendre en exemple.

Jean-Paul BOURGЀS 18 avril 2016

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.