La COP21 est morte …. Vive la COP22

Les Rois dénommés Louis furent ceux dont la liste fut la plus longue et l’on raconte qu’au moment où la tête de Louis XVI tomba sous le couperet de la guillotine place de la Révolution, à la prison du Temple, Marie-Antoinette s’agenouilla devant son fils, bientôt âgé de huit ans, pour saluer celui qui, pour elle, venait de devenir Louis XVII, alors même que la monarchie était abolie.

Il semble que nul n’ait dit à celui qui, triomphalement et les larmes aux yeux, frappa sa table de son marteau vert pour conclure les travaux de la COP21, que nous étions désormais dans la préparation de la COP22, dont la présidence sera marocaine et dont le cirque se déroulera à côté de la Place Djema-el-Fna, où abondent les bonimenteurs en tous genres et les montreurs de serpents faussement dangereux.

En apnée mentale depuis ce moment où il crut avoir réussi une performance due à son génie, Laurent FABIUS n’est toujours pas redescendu de son petit nuage … au point d’avoir oublié, dans la minute qui suivit son départ du Quai d’Orsay, qu’un fort récemment Ministre des Affaires Etrangères ne doit pas plus dézinguer les chefs d’Etat étrangers, qu’il n’est décent qu’un veuf dise pis que pendre de son épouse décédée alors qu’il marche sur le chemin de retour du cimetière.

Ah !, cette COP21, quelle belle opération d’enfumage ! Tout le monde se mit d’accord, après avoir bien festoyé à Paris pour le plus grand bonheur des chefs étoilés de la Capitale, sur des déclarations générales nullement engageantes … et, depuis, on vit même la Cour Suprême des Etats-Unis retoquer le Plan Climat de Barack OBAMA … enterrant ainsi la seule chance éventuelle que la COP21 ait été autre-chose qu’une fumisterie.

Mais le plus pathétique ce fut la dispute de chiffonniers entre Laurent FABIUS, nouveau Président du Conseil Constitutionnel, et Ségolène ROYAL, toujours en train de courir après le titre de « Madame la Présidente », et qui tenait à cette bien provisoire couronne, pardon présidence, d’une COP 21 qu’on tarde à transformer en COP22.

Décidément les Hommes – et l’on voit bien là que ce terme englobe les hommes et les femmes – sont tous de grands enfants qui ont besoin de hochets pour calmer leur angoisse devant un avenir qui leur échappe de plus en plus.

Jean-Paul BOURGЀS 20 février 2016

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.