10 bonnes raison de stopper le TAFTA

10 raisons pour stopper le TAFTA
1 - Sécurité alimentaire: aucun des règlements de sécurité alimentaire de notre gouvernement (sur les niveaux de pesticides, la contamination bactérienne, l'exposition fécale, les additifs toxiques, OGM, des compléments non comestibles, etc ..) qui sont plus strictes que les «normes internationales," comme la plupart le sont , pourraient être jugés comme "des barrières commerciales illégales».
2 - Fracturation: Nos Ministéres de l'énergie perdraient le pouvoir de réglementer les exportations de gaz naturel à toute nation TAFTA. La fracturation hydraulique deviendrait un droit pour les sociétés qui la pratique et qui pourraient ainsi demander des dommages et intérêts aux nations qui promulgueraient des lois contre cette technique.
3 - Emploi : les entreprises européennes recevraient des protections spéciales d'investisseurs étrangers afin de limiter le coût et le risque de délocalisation de leurs usines vers les pays à bas salaires qui auront signé cet accord. Direction de l'instection du travail et code du travail devenant illégaux, pas de préavis de licenciement, Pole emploi privatisé ou attaqué en justice par les sociétés d'intérim pour concurrence déloyale.
4 – Santé : Le prix des médicaments, a durée du prix de monopole des grands groupes pharmaceutiques serait  plus longue pour chacun de leurs patients et ils seront habilités à bloquer la distribution de médicaments génériques moins chers. Les services d'urgence seront privatisés, plus de SAMU...qui serait remplacé par des sociétés d'ambulances privées. Les caisse d'assurances privées pourront attaquer en justice les CPAM pour concurrence déloyale.
5 – Eau et énergie : Ces biens seront considéré comme privatisables et toute municipalité qui s'opposera à la privatisation de son service des eaux sera accusée d'entrave à la liberté de commerce. Il en sera de même pour l'énergie, qu 'elle soit fossile, electricité ou renouvelable.
6 - Liberté sur Internet: grâce à la révolte publique, les sociétés espèrant enfermer et monopoliser l'Internet ont échoué au Congrès l'année dernière à faire adopter son ACTA répressif . Cependant, ils ont glissé des textes plus pernicieux de cet acte dans le TAFTA.
7 - Les services publics: les règles du TAFTA limiteront les possibilités des gouvernements de réglementer les services publics tels que les services à la personne, les transports, ferroviaire, routes,  etc... et limiteront les principes destinés à assurer l'accès universel et large  à ces besoins essentiels.

8- Culture et production artistique :  Les grosses sociétés de productions audiovisuelles interdirons les productions privées ou pros à faible budget comme youtube, vimeo etc, les organismes de financements collaboratifs comme kisskissbankbank seront rendus illégaux etc.....Les musées nationaux perdront leur droit de préemption sur les trésors artistiques nationaux au profits des collectionneurs privés.

9- Polices et Armées : Les polices privées pourront protéger des biens ou intérêts privés et leurs vigiles seront armés comme ça se fait depuis toujouirs aux USA. Les états ou Entreprises pourront faire appel à des armées privées (du genre de Blackwater, tristement connu en Irak.) pour résoudre des conflits.

10- Enseignement : Les Universités américaines ou privées pourront attaquer en justice les universités de l'éducation nationales pour concurrence déloyale. De la maternelle au doctorat, les sociétés privées contesteront les subventions aux écoles qu'elles soient, municipales, départementales, régionales ou nationales.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.