FRANCE TELECOM ou l'abjecte ignominie de la "MODE DES SUICIDES"

L'ouverture du procès des dirigeants de FRANCE TELECOM (FT) est prévue le 6 mai 2019. Victime rescapée du "broyeur managérial" (comme des centaines d'autres collègues), je suis ce que j'ai appelé une "gueule cassée", en référence aux grands mutilés de la première guerre mondiale. Je me suis donc auto-attribué un devoir de mémoire et de témoignage.au cours des débats...dont acte

Entrainée puis balayée par les courants violents et irrésistibles du management mortifère de FT, ma Vie  s'est fracassée le 3 octobre 2003 sur le monstrueuse évidence de la cause du déclenchement de  mon premier AVC : le stress dû aux conditions de management du travail et de restructurations de services)

Ma Vie a été déchiquetée au cours de la tempête générée par la violence des restructurations orchestrées par FT pour préparer et réaliser une entrée remarquée sur les marchés financiers

Ma Vie s'est ensuite désintégrée sur les  écueils,  les étocs et autres hauts fonds  qui séparent la haute mer du service public (et son apparente sérénité), de la terre promise du libéralisme et de ses scintillantes perspectives "eldoradiennes"  cyniquement glorifiées et "apothéosées" par les tenants  de l'ordre économique mondial (et donc de  la loi du marché), servilement relayés en cela par le zèle empressé de nos dirigeants  politiques, et par le tapage cacophonique organisé par un système médiatique en très grande partie corrompu et/ou asservi.

Tableau noir ?? Non, il ne s'agit pas pour moi de m'apitoyer sur mon sort, mais de rappeler au travers de mon témoignage à quel point les dégâts causés par ce système sont durablement nocifs. Pour ce qui me concerne, par exemple, aujourd'hui, plus de 15 ans après le premier "choc" (AVC), je suis toujours suivi pour dépression chronique, angoisses nocturnes phobies d' évitement et autres joyeusetés qui, si elles ne m'empêchent de vivre, compliquent très sérieusement ma vie et mes relations en particulier avec tout ce (et tous ceux ou celles) qui ont pour moi un lien avec cette période

Avec en toile de fond la prochaine ouverture du procès des principaux dirigeants de FT le 6 mai, voilà une partie de ce qui me motive pour m'exprimer à travers ce blog, je me propose  de suivre de très près ce procès puisque j'envisage même d' assister si possible  à certaines audiences Je me donne donc pour tache de commenter voire d analyser , en tous cas de retranscrire mon vécu et mon ressenti sur le déroulement du procès ,  sur les divers évènements ou péripéties qui qui ne manqueront pas de survenir  au cours de ce mois de procédure.

j'aurais bien sûr préféré une comparution en cour d'Assises….on parle quand même de plus de 60 personnes qui se sont données la mort, et de centaine d'autres, comme moi, dont la vie a profondément basculé à cette époque et qui resteront à jamais traumatisé psychologiquement et parfois pas seulement, par l' horreur de ce qu'elles ont vécu et pour certaines qu'elles continuent à vivre.

Mais la justice a préféré opter pour la qualification des faits en délits, ce qui nous amènera à une comparution devant un tribunal coectionnel.

Mais bon … procès il y aura, là est l'essentiel, et j'espère que ce sera une bonne et double occasion.

D'abord : apporter sinon des réponses du moins des explications s'il y en a, des excuses de la part des mises en cause et permettre éventuellement aux victimes, à leur famille et à leur proche pour avancer... peut-être.

Mais aussi : mettre en avant la nocivité de ces méthodes managériales inhumaines et mortifères qui continuent malheureusement à remplir les cabinets des médecins, ceux des psychiatres en particulier.

La réelle prise en compte de ces questions doit être au cœur du débat généré par ce procès.

Les partenaires sociaux et médicaux doivent se poser les bonnes questions… les vraies.

A bientôt pour la suite.

Jean Paul LAFONT

 

 

 

 

 

 

 

 

 

;*

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.