Comment participer au référendum ADP (tutoriel informatique) ?

Quelques informations techniques afin de renseigner le site du gouvernement permettant le recueil des soutiens à la proposition ADP

Un article de l'Union comporte quelques recommandations avant de débuter votre enregistrement (proposition d'information effectuée par Eugenio Populin).

Comment soutenir une proposition de loi référendaire ?

La loi organique prévoit un recueil uniquement sous forme électronique. Le présent site internet, spécifiquement prévu à cet effet, permet de recueillir ces soutiens. A ce titre, trois modalités de dépôt sont prévues par la loi organique :

  • L’électeur dépose son soutien à la proposition de loi référendaire sur ce site internet par ses propres moyens (ex : ordinateur, smartphone, tablette, etc) ;
  • L’électeur dépose son soutien à la proposition de loi référendaire sur ce site internet via des points d’accès situés dans la commune la plus peuplée de chaque canton ou au niveau d’une circonscription administrative équivalente et dans les consulats ;
  • L’électeur fait enregistrer électroniquement son soutien présenté sur papier par un agent de la commune la plus peuplée de chaque canton ou par un agent du consulat. Les électeurs ne disposant ni d'une carte nationale d'identité ni d'un passeport ne peuvent être identifiés directement sur le site internet et doivent obligatoirement déposer leur soutien selon cette modalité.

La liste des communes ou circonscriptions administratives équivalentes dans lesquelles se situe un point d'accès à internet et où les soutiens peuvent être déposés sur un formulaire papier est fixée, pour chaque département et collectivité d'outre-mer, par arrêté du représentant de l'Etat. Pour connaître les communes, circonscriptions administratives équivalentes et consulats concernés et prendre connaissance des modalités de dépôt des soutiens sur un formulaire papier, veuillez cliquer sur le lien suivant.

Comment faire ?

1. Inscrivez tous vos prénoms

Munissez-vous de votre carte d’électeur, la plupart des informations dont vous aurez besoin y sont inscrites. Pensez à écrire tous vos prénoms en les séparant par un espace et non une virgule. L’information est bien présente sur la plateforme sous la barre de saisie mais peut passer inaperçue. Attention : inscrivez les prénoms présents sur la carte électorale et non sur la carte d’identité ; si un seul nom figure sur la carte d’électeur, n’inscrivez que celui-ci.

 2. N’oubliez ni accent, ni majuscule...

La plateforme demande une précision extrême dans la saisie des termes. Si vous oubliez le moindre accent dans l’un vos prénoms, la plateforme ne vous retrouvera pas sur les listes électorales. Prudence également avec les noms de commune : n’écrivez pas « St. Etienne » mais « Saint-Étienne ». La plateforme vous proposera la bonne option si vous omettez l’accent sur le « E » mais s’il manque le trait d’union ou si le mot « Saint » est abrégé, un message d’erreur s’affichera.

3. Attention au code postal

Lorsque l’on inscrit le nom d’une commune dans le champ de saisie, un code s’affiche entre parenthèses : il ne s’agit pas du code postal – comme on pourrait logiquement le penser – mais du code Insee de la commune. Si vous tapez « Bordeaux », vous ne verrez pas « 33000 » mais « 33063 », pas d’inquiétude, ce n’est pas une erreur.

4. Actualisez, actualisez, actualisez...

Plusieurs personnes ayant rempli scrupuleusement tous les champs ont eu une mauvaise surprise au moment de la validation de leur signature : un message d’erreur. Pas de panique, inutile de tout recommencer. Actualisez votre page jusqu’à ce que cela fonctionne, cela peut toutefois prendre plusieurs minutes.

___________________________________________________________________________________________

Vous devez employer un navigateur internet conforme aux différentes propositions ci-dessous :

Chrome, Edge, Firefox, Safari

Le lien pour accéder au site officiel est : https://www.referendum.interieur.gouv.fr/

Première étape © jph Première étape © jph

 

 

 Vous devez sélectionner l'option : "Déposer un soutien" dans le menu situé en haut de l'écran.

Deuxième étape © jph Deuxième étape © jph

 

Vous devez sélectionner "Lien suivant" dans l'option "Propositions de loi référendaire pour lesquelles la période de recueil des soutiens est en cours" :

Troisième étape © jph Troisième étape © jph

 

Vous devez cliquer sur le bouton bleu "Soutiens des initiatives"

Quatrième étape © jph Quatrième étape © jph

 

ATTENTION C'EST LE PLUS IMPORTANT : Vous devez cocher la case située sous "Je soutiens", puis cliquer sur le bouton vert "Suivant".

Cinquième étape © jph Cinquième étape © jph

 

Pour saisir la commune de vote et la commune de naissance il suffit de commencer par taper le nom de votre ville (et non le code postal car les codes acceptés sont ceux de l'INSEE) et la liste des propositions vous fait apparaître les différentes villes correspondant au début de votre saisie.

Vous devez remplir l'ensemble des informations, puis vous cliquez sur le bouton vert "Suivant"

Sixième étape © jph Sixième étape © jph

 

 Il ne reste qu'à saisir les informations concernant votre pièce d'identité et votre adresse mail pour ensuite terminer la saisie en cliquant sur le bouton vert "Valider le soutien".

Le reste des écrans ne présente pas de difficultés particulières.

Pensez à télécharger votre récépissé afin de conserver la preuve de votre enregistrement, en cas de contestation.

Après une dizaine de jours, vous pourrez vérifier si votre soutien a bien été pris en compte. Pour cela, vous aurez besoin de votre code récépissé figurant dans le document que vous avez téléchargé.

Il vous suffira de vous rendre à l'adresse suivante :

https://www.referendum.interieur.gouv.fr/consultation_recepisse

Septième étape © jph Septième étape © jph

 

Soyez vigilant pour saisir les codes!!

Bon courage à tous.

 

 

Autre source proposée par Patrick Guergnon :

Post by LeMediaOfficiel

 

pour suivre "en direct" le nombre de signatures :

http://adprip.fr/

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.