Épidémie de complotisme en France

Un sondage Ifop sur le complotisme a été publié en décembre 2017. Les sondeurs ont listé 17 théories présentées comme "complotistes", interrogé un panel réputé représentatif de la population et compté les points. Il en résulte sans surprise que les Français sont d’incorrigibles complotistes et qu’il y a urgence à les sevrer de fake news.

Un sondage Ifop sur le complotisme a été réalisé pour la Fondation Jean-Jaurès et Conspiracy Watch. Il a été publié en décembre 2017. Les sondeurs ont listé 17 théories présentées comme "complotistes", interrogé un panel réputé représentatif de la population et compté les points. Il en résulte sans surprise que les Français sont d’incorrigibles complotistes et qu’il y a urgence à les sevrer de fake news.

Première question : dès la première page les sondeurs expliquent la méthodologie qu’ils ont mise en œuvre pour réaliser leur sondage. Mais quelle "méthodologie" exactement ont-ils donc suivie pour identifier leurs 17 théories comme relevant du "complotisme" ? Quels sont les critères précis qui permettent de distinguer les balivernes "complotistes" des théories "non complotistes" (donc, par voie de conséquence, acceptables et convenables) ? Pas un mot là-dessus. Ils y sont visiblement allés au doigt mouillé sans se demander une seconde si par hasard il n’était pas envisageable que leurs préjugés aient eu un impact sur l'élaboration de leur corpus.

Deuxième question : était-il bien nécessaire de démarrer le sondage par cette question : "Personnellement, consultez-vous votre horoscope ?". Enfin bref, passons.

Voici la liste exhaustive des théories identifiées par les sondeurs comme "complotistes" dans l’ordre où elles se présentent :

1. Le rôle des médias (journaux, radios, télévisions) est "essentiellement de relayer une propagande mensongère nécessaire à la perpétuation du « Système »"

2. "Le réchauffement climatique n’existe pas, c’est une thèse avant tout défendue par des politiques et des scientifiques pour faire avancer leurs intérêts"

3. L’immigration est "un projet politique de remplacement d’une civilisation par une autre organisé délibérément par nos élites politiques, intellectuelles et médiatiques et auquel il convient de mettre fin en envoyant ces populations d’où elles viennent"

4. "Au sein du gouvernement américain, certains étaient informés des attentats [du 11 septembre 2001 à New-York] mais ils ont délibérément laissé faire pour ensuite justifier une intervention militaire en Afghanistan et en Irak"

5. Le "génocide des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale" est "une invention, tout cela n’a jamais existé"

6. "Le ministère de la santé est de mèche avec l’industrie pharmaceutique pour cacher au grand public la réalité sur la nocivité des vaccins"

7. "La CIA est impliquée dans l’assassinat du président John F Kennedy à Dallas"

8. "Le virus du sida a été créé en laboratoire et testé sur la population africaine avant de se répandre à travers le monde"

9. "Les groupes terroristes djihadistes comme Al-Qaïda ou Daech sont en réalité manipulés par les services secrets occidentaux"

10. "La révolution française de 1789 et la révolution russe de 1917 n’auraient jamais eu lieu sans l’action décisive de sociétés secrètes tirant les ficelles dans l’ombre"

11. "Il existe un projet secret appelé le « Nouvel Ordre Mondial » et consistant à mettre en place une dictature oligarchique planétaire"

12. "Certaines traînées blanches créées par le passage des avions dans le ciel sont composées de produits chimiques délibérément répandus pour des raisons tenues secrètes"

13. "Dieu a créé l’homme et la Terre il y a moins de 10 000 ans"

14. "Les Etats-Unis ont développé une puissante arme secrète capable de provoquer des tempêtes, des cyclones, des séismes et des tsunamis en n’importe quel endroit du monde"

15. "Les Américains ne sont jamais allés sur la lune et la NASA a fabriqué des fausses preuves et de fausses images de l’atterrissage de la mission Apollo sur la lune"

16. "Il est possible que la Terre soit plate et non pas ronde comme on nous le dit depuis l’école"

Dès la 16e théorie, on nous présente le tableau des résultats:

complotisme

Après quoi les sondeurs ajoutent une question subsidiaire dont on ne sait pas très bien pourquoi ils l’ont sortie du paquet :

17. "A propos des attentats contre Charlie Hebdo et le magasin Hypercacher en janvier 2015" […], il s’agit d’une manipulation dans laquelle des services secrets ont joué un rôle déterminant".

Ce qui saute immédiatement aux yeux, c’est la diversité des légumes qui composent cette salade niçoise. On y retrouve un mélange sacrément indigeste de choux, de carottes et de rutabagas. Ceux qui soupçonnent la presse de propagande y côtoient ceux qui pensent que la terre est plate. Ceux qui s’interrogent sur les collusions entre la ministre de la santé et les labos pharmaceutiques s’y retrouvent en compagnie des intégristes chrétiens qui croient que Dieu a créé le monde il y 6000 ans. Comment mieux discréditer les questions légitimes qu’en les posant sur la même étagère que les délires les plus ineptes et les croyances les plus arriérées ?

Vous êtes choqué par le fait que la presse soit possédée à 90% par des industriels du CAC40 ? Vous êtes estomaqué par la colossale campagne de pub qu’ils ont offerte à Macron pour le porter au pouvoir ? Attention, vous êtes l’un de ces idiots paranoïaques qui gobent la théorie N°1.

Vous vous demandez si le fait qu’Agnès Buzyn, ministre de la santé, ait été rémunérée par les laboratoires pharmaceutiques pendant plus de 14 ans ne constituerait pas par hasard un conflit d’intérêt ? Vous vous demandez en outre si le fait que son mari soit directeur de l'Inserm n’ajouterait pas un deuxième conflit d’intérêt au premier ? Attention, vous êtes l’un de ces demeurés paranoïaques qui gobent la théorie N°6.

Vous croyez Hillary Clinton quand elle affirme que les Etats-Unis ont financé Al-Qaïda ? Attention, vous êtes l’un de ces crétins paranoïaques qui gobent la théorie N°9.

À ce tarif-là, on a vite fait de diagnostiquer une épidémie de "complotisme" au sein de la population française. Sauf qu’à mes yeux, ce serait plutôt une bonne nouvelle.

Il faut bien voir que le mot "complotisme" est une invention très récente. Il a fait son entrée dans le Petit Larousse en 2017. Par ailleurs, lorsqu’on analyse le nombre d’occurrences du mot "complotisme" dans les sources imprimées depuis 1800 à l’aide l’application Ngram Viewer, on obtient le tableau ci-dessous :

complotismengram

Le mot "complotisme" est forgé à partir du mot "complot" que Littré définit ainsi : "résolution concertée secrètement et pour un but le plus souvent coupable". Le petit Robert est plus concis : "manœuvres secrètes concertées". L’invention du mot "complotisme" vise donc à faire accroire aux âmes simples que quiconque s’aviserait d’imaginer qu’il pût exister des gens qui se concertent en secret serait illico et de facto à ranger dans la catégorie des imbéciles et des paranoïaques. Et pourquoi donc, je vous prie ?

La réponse est simple : le mot "complotisme", c’est le goudron et les plumes que des gens qui ont effectivement une fâcheuse tendance à se concerter en secret réservent aux petits malins qui se mêlent de ce qui les regarde. La censure coercitive des dictatures dures ayant fait long feu, place à la censure ridiculisante de cette dictature molle qu’est la démocratie néolibérale. Tu as droit de dire ce que tu veux, mais tu si dis ceci ou cela, sache que tu passeras pour une grosse tache. Tu auras toute la force de frappe de la presse mainstream contre toi. Tu devras affronter toute une batterie d’experts qui discuteront gravement sur France 5 ou sur France Culture de l’étiologie, des symptômes et des traitements de cette terrible maladie honteuse qu’est le "complotisme". Et ils en discuteront tant et si bien que tous les esprits faibles sentiront croître en eux l’horreur et la terreur de l’attraper. Ne soyons pas un esprit faible. Comme le disait Emmanuel (l’autre, celui qui pensait), ayons le courage de nous servir de notre propre entendement.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.