En réponse sur l'impérialisme Chinois

Je n'ai jamais posté de billet, me "contentant" de commenter et là (suite à la modification du format de Médiapart) j'ai eu la surprise d'être limité en nombre de caractère pour répondre sur un billet... Ce "billet" est donc la suite des commentaires suite à ce billet :

http://blogs.mediapart.fr/blog/joel-villain/020713/de-limperialisme-chinois 

 

Pas certain que cette modification puisse apporter une meilleure visibilité, je "tente le coup" (peut-être celà m'incitera-t-il à pondre des billets, ou autre effet possible, à ne plus commenter, ou alors de façon sybilline, des billets)...

 

 

Y'a encore maldonne là...Ai-je dit que la Chine est communiste? Nous parlons, me semble-t-il, d'impérialisme et d'une manière plus générale de géo-politique...

 

Quand le sage (c'est pas moi) montre la lune, l'idiot (c'est moi) regarde le doigt...Tu me montres l'impérialisme Chinois et je n'y vois que de l'anti-communisme primaire (la Chine n'étant en plus pas communiste) et une vieille réminiscence du passé...Dont acte donc...Je te demande donc où/quand/envers qui/et pour quel but s'exerce l'impérialisme Chinois actuellement...Visiblement actuellement il s'agirait du Tibet...Sans minimiser les atrocités commises là-bas au nom du capitalisme triomphant, je m'interroge sur le boulversement géo-politique mondial que cela produit...Non qu'il faille y conditionner ses indignations (déplacer des populations est toujours une violence) mais cela permet d'essayer de comprendre ce qui est en jeu justement au niveau de la critique première d'impérialisme...

 

Le Tibet serait donc un enjeu stratégique mondial...Tu me suis Joël? Tu vois où je veux en venir? L'impérialisme se "caractérise" par la volonté de domination mondiale, qu'il s'agisse des Romains, de Napoléon ou des USA, c'est tenter d'imposer principalement par la force, un modèle de société, ses normes, son organisation...

 

Les USA ont réussit à imposer leur modèle (le capitalisme) à "l'ensemble" de la planète, les blocs dits socialistes s'étant écroulés sur eux-mêmes pour de multiples raisons dont une qui a son importance, l'escalade du sur armement privant les populations de ressources et de liberté (en dehors d'une bureaucratie agissant comme une oligarchie)...Une fois de plus, tout ceci n'a été possible que "grâce" à l'implantation de bases militaires US sur toute la planète...Pour rappel, l'OTAN, qui avait pour but premier de "défendre" l'Europe face à la prédation "communiste" existe toujours, alors même que cette menace a disparue...

 

La Chine est donc à son tour entrée dans la bataille capitalistique en utilisant ses propres armes, à savoir sa population nombreuse, pauvre et donc corvéable à merci...Elle a, tout comme les autres nations eu recours avant, pendant et après, à l'espionnage industriel (et au contrats prévoyant des transferts de technologies) et s'est hissée rapidement à la première place (l'atelier du monde), du fait même de l'essence du capitalisme qui a besoin de produits à bas coûts (sociaux et environnementaux) pour assurer de hauts profits...Cela a un temps permi aux autres pays capitalistiques mondiaux de compenser les non hausses de salaires de leurs populations, assurant une consommation "low cost" (et de piêtre qualité) à l'immense masse de ceux/celles ne pouvant plus s'offrir les productions locales...

 

Dans un premier temps la Chine a principalement utilisé son excédent budgétaire à investir sur la planète et sur les marchés financiers...Elle a entre autres acquis des montants énormes de dollars qu'elle sait maintenant être surévalués (la Chine a essayé de s'en débarrasser "discrêtement" en achetant à des prix fous des biens, comme des châteaux/production de vin en France)...La Chine en est actuellement à un deuxième stade de développement, se tournant vers la consommation intérieure (emergence d'une petite - en pourcentage - classe moyenne), toujours axée sur les fortes inégalités (comme dans tout pays capitalistique)...

 

Tu me suis toujours Joël? L'impérialisme US qui a imposé le capitalisme, se retrouve face à un "concurrent" de taille (qu'il a, mais pas que lui, contribué à rendre puissant)..."L'impérialisme" Chinois a-t-il imposé quoi que ce soit au reste du monde? A-t-il des bases militaires sur tous les continents? Tente-t-il de contrôler l'internet mondial?

 

Le capitalisme Chinois a la particularité d'être "étanche" à l'influence des lobbies au sein même de son gouvernement (ce qui ne veut pas dire que cela sera toujours le cas)...C'est bien le gouvernement Chinois qui gouverne, pas les lobbies...Peut-être parce qu'ils n'en sont qu'aux stades "primaires" de leur développement capitalistique, toujours est-il que leur développement ne se fait pas sur le même mode (le centralisme bureaucratique hérité du "communisme" y a toujours cours)...

 

Pour clôturer le chapitre, le racisme que pratique le pouvoir de Pékin est à mettre en paralelle avec le racisme qui s'opère dans tout pays capitaliste, où les pauvres (qui sont souvent au départ, des immigrés ou des minorités) sont considérés comme des "sous-hommes"...

 

Il me semble que ce que "nous" (peut-être est-ce que moi en l'occurrence dans ce débat) critiquons d'une manière générale ce n'est pas l'impérialisme (même si on le critique), mais le système capitaliste qui s'est imposé par le biais de l'impérialisme US, non? 

 

Tu comprendras peut-être la raison qui me fait bondir quand "on" parle d'impérialisme Chinois...

 

Ne nous résignons jamais !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.