Mediapart laboratoire de démocratie?

Ainsi donc Médiapart se met à (se) réformer...Alors bien évidemment cette "réforme" entraînera des débats entre ceux/celles qui sont d'accord, ceux/celles qui sont contre, ceux/celles qui s'en foutent, ceux/celles qui n'y entravent que dalle...Des débats que la rédaction observera d'en haut, pour finalement n'en faire qu'à sa guise...

 

Faisant partie de toutes les catégories sus-mentionnées, j'ai d'abord commencé par n'y entraver que dalle...Les "repères" d'antan ayant changé de place/forme, j'ai essayé de me diriger dans ce qui représente pour moi, un labyrinthe... pas de panique me disais-je, ne sois pas rétif au changement, tu finiras bien par d'adapter (te plier) à ce nouveau format et à ses nouvelles modalités...

 

1ère surprise, nous sommes limités en nombre de caractères pour les commentaires sur les billets (qui plus est sans compteur de caractères, me semble-t-il - comme quoi j'ai pas fini de "découvrir")...Aspect "positif", cela m'a contraint (après avoir hésité à supprimer carrément mon commentaire) à écrire un billet (le 1er de ma "carrière") pour poursuivre un débat initié sur un billet...Aspect "négatif", ce "billet" n'en n'est pas réellement un vu qu'il n'est que le commentaire d'un autre billet et que par la-même, la lisibilité du débat ne s'en trouve pas améliorée...Sur ce point là, je suis maintenant dans la catégorie de ceux/celles qui ne sont pas d'accord...

 

2ème surprise, le "déconseiller" qui entraîne le repli...Certainement à mettre en parallèle avec le "conseiller" qui "hiérarchise" les commentaires et induit un comportement narcissique (dont, horreur, je me suis découvert non exempt) me faisant me réjouir d'une certaine couleur bleutée "récompensant" les "meilleurs"...Ô surprise, il est possible de conseiller et déconseiller le même commentaire...Voila qui est démocratique et laisse place à la réflexion qui peut évoluer au fil du temps, des débats, de l'humeur du moment et de la direction du vent...Avoir la possibilité de conseiller, déconseiller, plier, déplier, découvrir l'origami, c'est un régal...Bien évidemment cette mesure ne concerne que les commentaires et ne s'applique pas aux articles de la rédaction (ni aux billets - me semble-t-il toujours - je n'ai pas encore exploré tous les dédales) qui même s'ils sont quelques fois "pliés" par quelques commentateurs(rices), n'en demeurent pas moins accessibles à tous (même les articles pliés en 2/2 ou ceux qui dissimulent un parti pris sous des dehors "informatifs")...Ma position est celle "pas d'accord"...

 

3ème surprise, les arguments avancés (notamment par Géraldine Delacroix) pour justifier ces "évolutions" (réformes/nouveautés - régressions/archaïsmes - cela dépend de notre compréhension de la nov-langue)...C'est pour notre bien à "tous", nous responsabiliserait encore plus et endiguerait le "trollage"...Il est donc laissé à l'appréciation de chacun(e) d'apprécier ce qui relève ou non du "trollage", du "lècheculage", du commentaire "argumenté" ou non, ce qui "démocratiquement" nous rend tous individuellement et collectivement responsables du respect de la charte, nous octroyant par la-même un pouvoir de censure que nous n'avions pas...Après l'apprentissage de l'origami, nous pouvons d'ores et déjà entamer celui du maniement du ciseau...Comme quoi le travail "manuel" fait intervenir la tête et qu'à l'instar du poisson, le pourrissement commence souvent par cet endroit (même s'il est à l'envers)... pas d'accord là non plus...

 

4ème surprise, Il n'est plus possible de suivre l'activité de ses contacts et nos propres rubriques "vos activités" indiquent qu'il n'y en a pas (ce qui peut être parfois vrai)...Est-ce juste un détail technique qui sera modifié ou existe-t-il une nouvelle façon (inconnue pour moi encore) de suivre les activités de ses contacts? Une fois de plus, pas d'accord...

 

Bref, allant de surprises en surprises, n'en goûtant pas le contenu, j'en suis venu à m'interroger sur la poursuite de mon "aventure" sur Médiapart...Conscient qu'il n'est jamais bon de prendre des décisions à la hâte et que l'on peut changer d'avis, je formule à Médiapart une amélioration permettant de pallier à mes "sautes d'humeur"...Tout comme il est possible de conseiller/déconseiller, plier/déplier un commentaire, pourrions-nous nous abonner/désabonner de la même façon (d'un clic)? Ce serait achment démocratique et permettrait à Médiapart de ne pas être en aucune façon contraint de plaire/déplaire à son lectorat actionnaire, n'est-il pas? Ne pas subir de pressions de la part de vos actionnaires est la garantie d'une réelle indépendance, non? Bon alors d'accord? C'est oui, sinon je me désabonne, vous serez indépendants sans moi, j'vous préviens...Qui plus est, comme j'ai le pouvoir sur mon seul nom, d'entraîner une vague de désabonnements, je vous propose (vous ordonne) de placer tous mes billets/commentaires en une, avec une couleur rouge (qui correspond à mon engagement politique) et de m'octroyer au minimum 1000 recommandés (suppression des "déconseiller" pour moi et moi seul) et de me rétribuer à la hauteur d'un euro par recommandé...Merci d'accuser réception et de virer les fonds au plus vite (prenez contact avec mon conseiller J. Ca...aC - il est déconseillé de prononcer son nom, faut vous plier aux nouvelles normes) dans l'établissement qui vous sera indiqué...

 

Bon, finalement au vu de ces dernières modifications (de mon initiative), j'suis vraiment ok pour cette nouvelle formule et enrichi d'explications, je m'engage à poursuivre la lutte contre le capitalisme prédateur, l'argent roi et la lutte pour l'indépendance de la presse au travers d'un actionnariat désintéressé de qualité correctement rétribué pour l'être...

 

Ne nous résignons jamais ! (ou alors faut  être bien payés)...

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.