La lutte contre l'obsolescence programmée continue

L’obsolescence programmée est l'ensemble des techniques destinées à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement. Des associations souhaitent que cette thématique soit inscrite dans les programmes des candidats aux élections présidentielles et législatives de 2017.

L’obsolescence programmée peut être définie comme « l'ensemble des techniques destinées à réduire la durée de vie ou d'utilisation d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement ». Après la loi Hamon de 2014 sur la consommation et ensuite la loi de transition énergétique de 2015 dont des textes visent et sanctionnent certaines pratiques industrielles de l’obsolescence programmée, plusieurs associations (UFC-Que Choisir, Les Amis de la Terre, Halte à l’Obsolescence Programmée, C2C Community, DemocracyOS, GreenIT.fr et Zero Waste France) ont lancé une plate-forme dans « l’objectif de trouver des solutions efficaces pour lutter contre cette pratique écologiquement et économiquement inacceptable ». Elles souhaitent que cette thématique soit inscrite dans les programmes des candidats aux élections présidentielles et législatives de 2017.

Récemment, ces associations ont expliqué qu'elles poursuivaient leur mobilisation « pour faire réécrire le décret sur l’affichage de la durée de disponibilité des pièces détachées. Elles demandent notamment que l’absence de pièces détachées soit portée à la connaissance du consommateur ».

Par exemple le fabricant Apple a estimé la durée de vie d'un iPhone à trois ans et quatre an pour un Mac ! En janvier dernier « un recours collectif accusait le fabricant de rendre l'iPhone 4s trop lent, et obsolète, en forçant la mise à jour vers iOS 9 » explique le site Clubic. En 2012 déjà, Les Amis de la Terre avaient dénoncé l'obsolescence programmée de l'iPhone 5  en visant « l'impossibilité de mettre à jour le système d'exploitation des modèles les plus anciens » et « des pièces détachées qui changent à chaque génération ». L'association voulait aussi « alerter sur l'exploitation massive des ressources, l'extraction des terres rares et minerais dans les pays du Sud, les impacts sanitaires pour les populations locales et la surproduction de déchets ».

Garantie 2 Garantie 2

L'association Les Amis de la Terre milite d'ailleurs pour une garantie à 10 ans rappelant que c'était un souhait du candidat Hollande qui voulait « instaurer de façon progressive une garantie longue de 5 ans, puis de 10 ans pour les biens de consommation durables ». Mais « sous la pression des lobbies, le gouvernement traîne des pieds » explique-t'elle. Il faut savoir, ajoute l'association, que « la moitié de nos emplois de réparateurs a disparu et 1 million de tonnes de déchets électriques et électroniques a été généré, uniquement parce que des millions de biens sont tombés en panne et n’ont pas été réparés ». Une pétition sur ce sujet est disponible ici.

Le passage à la TNT HD en avril dernier (meilleure qualité d’image et nouvelles fréquences pour répondre aux besoins de la 4G) peut aussi être considéré comme un « cas flagrant d’obsolescence programmée » selon le site GreenIT : « une mort prématurée de 13 millions de télévisions parfaitement fonctionnelles » (5,6 millions de foyers concernés). Un « joli cadeau aux entreprises du multimédia qui peuvent continuer leur stratégie d’obsolescence programmée » selon Les amis de la terre

Dans une enquête récente sur l’obsolescence programmée, France Inter donne l'exemple d'une société de maintenance en bureautique et informatique, la société 3VM, dont un des gérants explique : « nous avions acheté six imprimantes en même temps, elles sont tombées en panne en même temps » ! Et France Inter parle aussi de la Fédération ENVIE qui est réseau d’entreprises d’insertion spécialisées dans le recyclage, la réparation et la revente d’objets électriques et électroménagers de qualité.

Le fabricant SEB,  leader mondial du petit électroménager a par contre décidé de se positionner maintenant comme le « champion de la lutte contre l’obsolescence programmée » proposant des produits réparables en assurant une continuité de service sur 10 ans rapporte le site Novethic. Affaire à suivre.

Et dans cet article des Echos, vous trouverez des exemples de startups qui s’attaquent à l’obsolescence programmée.

Et pour finir, saviez-vous qu'une ampoule brille depuis 115 ans (détentrice du record mondial de durée, homologuée par le livre Guinness des records) dans une caserne de pompiers à Livermore en Californie ?

Garantie Garantie

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.