Eclaircissement

Nuits indignes

C'est dans l’obscurité

Dans l’obscurité qui les enveloppes

Que les ignominies sont commises

Mais la nuit

Elle, n'y est pour rien 

Les indignes sont ceux qui agissent

A la faveur des ténèbres qui les enveloppe

C'est ceux qui dans l'obscurité dissimulent

Aux yeux de tous

Ces mots et ces gestes

Qui nous recouvrent de hontes

Votre république n'est plus mienne

Et je n'autorise aujourd'hui plus personne

A parler, à agir en mon nom

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L’auteur·e a choisi de fermer cet article aux commentaires.