les ermites associés
Ermite en catalogne, peintre et un peu poète
Abonné·e de Mediapart

4 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 nov. 2010

Au temps suspends donc ton vol

les ermites associés
Ermite en catalogne, peintre et un peu poète
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Au temps, suspends donc ton vol !

Les moines font recette. Je ne parle pas seulement du filmsur les dernières heures desmoines de Tibéhirine, non les « hostelleries monastiques » refusentdu monde. On s’y bouscule et pas seulement les retraités retardataires, quiveulent régler leur montre spirituelle et combler en peu de temps les annéesd’oubli de leurs principes religieux et souvent des principes tout court. Lescadres sup’ s’y ruent la soixantaine passée avec la même fougue que pour lesformations de leurs riches heures de managers comblés et autres stages de combat rapproché en entreprise. Ah,l’école du pouvoir dans les tranchées des Codir’ déchaînés ! C’est simpleaprès le départ de la vie active, c’est le mysticisme ou le golf !

Il n’y a pas que les retraités, à suivre Arte, la Croix, lesNews et même Libé, il y a les jeunes qui cherchent leur route, en fin descoutisme ou de puberté tardive, avant de renoncer aux voies du Seigneur, quisont de plus en plus impénétrables. Et il y a les éternels agités du bénitier,les abonnés à la bonne parole, qui vont au monastère comme on va en cellule deperfectionnement. Confidence faite par un de ces bons apôtres du petitséminaire spirituel auto diagnostiqué: « le plus dur c’est de se tairependant une semaine »…

Ça y est on touche au profane. Car notre société accélèretout. On n’a pas le temps de commencer que c’est déjà fini. Et qu’il fautrecommencer. Alors ce qui séduit dans les monastères de nos grands pères, c’estce fameux silence, cette lenteur, cette frugalité. Vivre de peu, lentement etdans le calme. Il faut comprendre nos retraités qui chantaient commeBrassens : « mourir oui, mais de mort lente »…très lente, on ale temps. Et où peut-on acheter du temps et de la lenteur ? Dans lesmonastères. Ou dans la discipline personnelle, mais c’est moins facile qu’avecdes coachs, même encapuchonnés.

Tout le monde condamne la folie du vivre vite, le vide duvite. Il faut faire vite, mais on ne sait plus pourquoi, comme cette vieillepersonne qui vous double à la caisse du supermarché, comme le fait de revenirvite d’une promenade. Pendant des années je fus courtisan professionnel enentreprise. Je n’avais ni horaires, peu de contraintes et pourtant je me rasaisvite, m’habillais vite pour aller vite (bonjour la goujaterie au volant) versun travail qui ne me demandait pas grand chose. Bref, j’étais drogué au vite,piqué au vite. Pour rien, pour faire comme les autres, avoir l’attitude dequelqu’un d’occupé, de préoccupé, d’attendu (lire important). Conditionné auvite, dans les habits du vide. A la fin de cette activité, je fus plus libre demon temps (sic), mais il m’a fallu plusieurs mois de déprime, de dépression,pour quitter cette pression inutile, absurde comme pour ces voyages en lignesintérieures où le temps d’accès à l’aéroport, d’attente et de fouille est pluslong que celui du déplacement. Et si nous révisions notre carte du temps ?

Il m’a fallu reprendre une activité de recherche (sur lechangement) pour me retrouver, avec l’aide de deux amis, dans le vraitemps : « le tien, le mien, celui qu’on veut notre », comme lechante Aznavour.

Alors, prenez votre temps, ne vous laissez pas voler votretemps. C’est votre bien le plus précieux, car il sert à faire tout le reste. Ets’il faut passer par l’hôtellerie monastique, pourquoi pas ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Covid : Blanquer a annoncé le nouveau protocole des écoles depuis Ibiza
Les vacances de fin d’année du ministre, mis en cause pour sa gestion tardive de la crise sanitaire, suscitent depuis plusieurs jours des tensions au sein du gouvernement. Son entretien polémique au « Parisien », qui a suscité la colère des enseignants, a en réalité été réalisé depuis l’île des Baléares, a appris Mediapart. Ce qui avait été caché. 
par Antton Rouget et Ellen Salvi
Journal
Nucléaire et transition climatique : les éléments clés du débat
Le nucléaire peut-il être une énergie de transition climatique ? Alors que les candidats à l’élection présidentielle ont tous un avis tranché sur la question, nous tentons ce soir de dépassionner le débat avec nos deux invités, Cyrille Cormier, ingénieur, spécialiste des politiques énergétiques et climatiques, et Nicolas Goldberg, senior manager énergie chez Colombus Consulting.
par à l’air libre
Journal
Zemmour et CNews condamnés pour injure raciste et provocation à la haine
Lundi, le tribunal correctionnel de Paris a condamné Éric Zemmour, désormais candidat à l’élection présidentielle, à 10 000 euros d’amende pour ses propos sur les mineurs étrangers non accompagnés, qui visaient à « susciter un élan de rejet et de violence » contre l’ensemble des personnes immigrées, d’après le jugement. Le directeur de la publication de CNews écope de 3 000 euros d’amende.
par Camille Polloni
Journal — France
Une figure du combat contre le harcèlement scolaire est visée par une plainte pour « harcèlement »
Fondatrice de l’association Marion la main tendue, Nora Fraisse se voit reprocher par une dizaine d’anciennes bénévoles, stagiaires ou services civiques d’avoir eu un comportement toxique envers de proches collaborateurs. D’après notre enquête, l’une d’elles a déposé plainte pour « harcèlement ».
par Prisca Borrel

La sélection du Club

Billet de blog
Un tri dans la nuit : nos corps dissidents, entre validisme et Covid-19
Un entretien initialement publié par Corps Dissidents, dans le blog d'Élise Thiébaut, et toujours actuel. Le validisme est une question cruciale pendant le Covid19. Il l’a été dans les réactions – solidaires ou pas – des gens face aux discours selon lesquels seuls les vieux et les handicapés mouraient du Covid-19. Il l’est pour la question du triage : est-ce qu’uniquement les corps productifs méritent d’être sauvés ? 
par Elena Chamorro
Billet de blog
De la nécessité d'une parole antivalidiste
Exclusion politique, culte de la performance, refus de l'autonomie, enfermement, confiscation de la parole... Yohann Lossouarn nous explique pourquoi les luttes antivalidistes sont aujourd'hui plus que nécessaires.
par dièses
Billet de blog
Vieillissement et handicap
Les maux pour le dire ou réflexions sur le vieillissement vécu de l'intérieur.
par Marcel Nuss
Billet de blog
Aujourd'hui les enfants handicapés, et qui demain ?
Comment résister au dégoût qu'inspire la dernière sortie en date de Zemmour concernant les enfants handicapés ? Réaliser exactement où nous en sommes d'un point de basculement collectif.
par Loïc Céry