GOUVERNÉANT MONARCHISTE IMPUISSANT, IRRESPONSABLE, CRIMINEL

En interrompant la vaccination au vaccin Astra Zeneca quand même nous n’avons pas de vaccin de substitution immédiate permettant de maintenir le rythme de vaccination, c’est-à-dire en cassant le rythme de vaccination le gouvernement prendre une lourde responsabilité.

La monarchie nous dit que nous sommes en guerre. Nous nous retrouvons avec une seule arme et en attendant les autres armes la monarchie nous demande de déposer celle-là !

Ils s’en prennent à nos moyens de défense, il est temps de déclencher la Commune mes amis…

En effet dans la balance bénéfices-risques les effets secondaires et accidents liés à la vaccination ne pèsent guère à coté de tous les cas de covid et de tous les morts liés à cette interruption.

On aurait compris que ce gouvernement demande aux volontaires pour cette vaccination de signer une décharge de responsabilité mais on ne comprend pas qu’ils les mettent en danger plus encore qu’avec l’injection en leur refusant cette vaccination.

Déjà ce gouvernement, si tant est qu’il mérite ce nom, venait brusquement de désorganiser les vaccinations organisées par les généralistes pour donner priorité aux pharmaciens !

Cette politique, si tant est qu’elle mérite ce nom tellement elle n’est pas organisatrice de la cité mais casse cette organisation, vient après les mensonges et incohérences, après le confinement moyenâgeux, après les masques qualifiés d’inutiles voire dangereux, après les tests inexistants, après la non-obligation de vaccination pour les soignants, après le laxisme consistant à ne pas traquer et dépister la circulation virale.

Concrètement tous ceux que leur médecin généraliste devait vacciner ces jours-ci sont en droit de considérer comme responsable ce gouvernement s’ils attrapent le virus et dans les conséquences.

Concrètement tous les malades contaminés par des soignants non vaccinés ces jours-ci sont en droit de considérer comme responsable ce gouvernement s’ils attrapent le virus et dans les conséquences.

Concrètement tous les malades contaminés en ce moment sont en droit de demander des comptes au monarque qui s’est tout seul opposé au confinement, fait du prince de cette détestable monarchie, jusque-là contre l’avis de toutes les autorités.                                                                                                                      

Autant dire que ce gouvernement aura des morts sur la conscience et que le monarque en aura plus encore.

Ce gouvernement, ce qu’il en reste, s’il confine le week-end une zone et en particulier l’Ile de France, ferait aussi bien d’assortir cette mesure d’une interdiction stricte de sortir de la zone dès aujourd’hui sinon les zozos vont tous partir en week-end dans tout le pays pour propager à tire-larigot la bébête virus. Ce serait plus qu’une faute, ce seraient des crimes supplémentaires et ce gouvernéant devrait en répondre et son monarque plus encore.

Conditionnons vite toutes les sorties à la vaccination ou au test de moins de trois jours, généralisons l’application anti-covid, augmentons les contrôles, isolons les malades des familles dans des hôtels et centres de vacances, ne parlons plus de gestes barrières mais de gestes sauvegardes avec distanciation effective, un mètre avec masque, deux mètres sans masque pour fumer, boire, manger dans la rue,  ouvrons les lieux culturels avec précaution et règles, rendons étanches les frontières entre les départements, réduisons de moitié notre production et orientons là frugalement, adoptons immédiatement et en mesure d’urgence le Revenu Citoyen inconditionnel de 1000€ par mois pour tous.

Vite un gouvernement d’Esprits Libres, vive l’esprit de la Commune, chassons les incapables.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.