C'est la lutte pour la finale

Ben si on continu comme ça. Il y aura un lendemain qui sent mauvais

Ne comprenez vous pas, vous, nos « dirigeants » que vos incartades récurantes sont le viol de nos valeurs ! Vous nous souillez de vos appétits indécents quand nous souffrons à suivre le rythme de nos vies. Vous avez feint d'entendre la colère des gilets jaunes ? Vous avez éborgné tant des nôtres et terrorisé les autres. Vous êtes immondes par votre décalage. Nous tendons la main et vous méprisez nos ongles salis par le travail qui vous sert. Comprenez vous que le prochain vote sera fou puisque la raison échappe à votre conception ?

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.