Message adressé aux porteurs d'apparats

Grands diffuseurs de propagande et autres penseurs et pamphlétaires du national socialisme écoutez ce que j'ai à vous dire !!

 Vous pouvez essayer tant bien que mal de vous agripper aux figures dissidentes non affiliées, nouvelles ou connues de l'opinion ou de l'histoire, rien n'y changera pour la masse avisée. Vous êtes sur l'échiquier politique maintenant et c'est votre droit de soutenir, dénoncer, utiliser, récupérer qui bon vous semble. Derrière le positionnement politique et idéologique, se définissent les méthodes et la pratique. Des révolutionnaires blanquistes ou babouvistes ne seront jamais, par définition, des nationalistes en puissance. Les nationalistes comme vous, des citoyens peu éduqués, quand bien même ils grossissent la masse de propagateurs qui s'arme et s'intellectualise à travers la lutte sociale, ont un talent certain pour déformer la pensée et voler les mots, le vocabulaire précieux nécessaire à la politisation et à l'éveil des consciences jeunes. Ce vocabulaire est le fer de lance de l'histoire révolutionnaire française, grâce à lui, la démarcation idéologique était visible, et le message clair.  

Le nationalisme a besoin de clivages identitaires pour exister et développer ses thèses, tandis que le socialisme originel tend à les abolir.  Aujourd'hui, certains penseurs nationalistes médiocres se réclament de la cause et de la lutte sociale. Les voilà maintenant des tribuns du peuple !!!  Tiens donc ! Pourtant  derrière cette " ouverture " intellectuelle, se cache une nature profonde et des convictions volontairement et temporairement refoulées. Ceci est perceptible lorsque nous observons leurs mouvements et écoutons leur langage. L'aspect raciste, sans pour autant qu'il soit priorisé par eux dans leurs paroles, n'en demeure pas moins une corde de plus à cet arc multifonction qui un jour ou l'autre ne serait que trop bien leur servir.

Vous tous !! Vous n'êtes pas plus patriotes que tous les autres ici !!! Vous ne serez jamais non plus des révolutionnaires !! J'ai confiance car je sais que le double, triple ou quadruple discours, les multiples apparats et les carapaces qui vous servent à tromper dans ce pays de nombreux jeunes politisés ne pourront jamais noyer dans l'ignorance et l'oubli le sens de cette histoire révolutionnaire dont nous sommes tous les acteurs et les artisans. Je vous observe. Je dénonce vos stratégies toutes plus fourbes les unes que les autres. Je serais en face de vous, avec les autres, à mon échelle, dans mon périmètre !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.