Jean-Victor Nambot
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 22 août 2021

Je vous propose de construire des ponts et non des murs.

Dans ce contexte tendu , voire hystérique, je vous propose une pause, une parenthèse, un petit sentier hors de nos contingences; un peu de douceur, d'harmonie, de joie. Prenez, c'est offert !

Jean-Victor Nambot
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je vous propose de construire des ponts et non des murs.


Des ponts entre humains : du dialogue, de l’écoute, de la fraternité, de l’échange, du désir d’apprendre de l’autre, de ses erreurs, comme de ses vérités. Chacun porte les deux en même temps, erreurs et vérités : les unes révèlent les autres, les unes sont donc indispensables aux autres.


Des ponts avec la nature, les animaux, les végétaux et les minéraux : une observation, une communion, laisser nos sens nous emmener dans cette exploration infinie et simple. Écouter un chant d’oiseau, observer les incroyables nervures d’une feuille, les motifs d’une aile de papillon, sentir le parfum d’une fleur, caresser une écorce, se laisser subjuguer par les nuances d’une pierre trouvée au hasard. Autant de rosaces sonores, visuelles, olfactives et sensitives.

Je vous propose de vivre votre vie comme une expérience, comme un jeu d’essais et d’erreurs qui, quand on arrive à les accueillir, débouchent sur le sublime.

Je vous propose d’aménager des moments dans votre vie qui vont vous éloigner du tumulte du monde, des moments à ne rien faire, juste à laisser aller son regard le long d’un meuble, au gré du motif d’un tapis.
Je vous propose un instant de vous mettre loin des médias, des écrans, des sonneries, des alarmes, des messages, des injonctions qui polluent nos vies. Juste un peu, le temps de ces parenthèses enchantées.

Je vous propose de vous offrir ces cadeaux, de les partager avec ceux que vous croisez et d’autres cadeaux, plus merveilleux encore vous seront offerts.

Je vous propose de prendre de l’eau dans vos mains, l’eau du robinet, l’eau d’une source, l’eau de l’océan. Regardez comme elle vous renvoie votre reflet, le grain de votre peau ou le bleu du ciel. Une danse, une vibration, une lumière, tout cela à la fois. Je vous propose d’y plonger votre visage et vous sentirez…

Je vous propose de mettre chaque jour, comme un petit défi, de la poésie dans votre vie : un pas de danse esquissé dans la rue, de la joie exprimée dans une parole, un sourire offert aux promeneurs, les bribes d’une chanson que l’on ose fredonner dans la rue, tout à coup s’arrêter devant un arbre, subjugué par sa beauté et interpeller les passants pour partager avec eux ce moment unique.
Je vous propose de mettre l’amour au cœur de votre vie : vibrer l’amour, l’amour pour soi-même, l’amour pour les autres, l’amour pour la nature.

Chaque matin est une feuille blanche, à vous de choisir les couleurs, les formes, les mots, les portées et l’harmonie.
On ne fait que passer dans ce monde, mais chacun de nos pas est ancré dans l’éternité, alors bonne route, bon chemin.

 Regarder le monde et le sublimer le rendront sublime.

Soyez heureux : l’heure est la fête d’être vivant.


Jean-Victor Nambot

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Extrême droite
Hauts fonctionnaires, cadres sup’ et déçus de la droite : enquête sur les premiers cercles d’Éric Zemmour
Alors qu’Éric Zemmour a promis samedi 22 janvier, à Cannes, de réaliser « l’union des droites », Mediapart a eu accès à la liste interne des 1 000 « VIP » du lancement de sa campagne, en décembre. S’y dessine la sociologie des sympathisants choyés par son parti, Reconquête! : une France issue de la grande bourgeoisie, CSP+ et masculine. Deuxième volet de notre enquête.
par Sébastien Bourdon et Marine Turchi
Journal — Outre-mer
Cette France noire qui vote Le Pen
Le vote en faveur de l’extrême droite progresse de façon continue dans l’outre-mer français depuis 20 ans : le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen est le parti qui y a recueilli le plus de voix au premier tour en 2017. Voici pourquoi cela pourrait continuer.
par Julien Sartre
Journal — Santé
À l’hôpital de Saint-Denis : « On est des bonnes poires, nous les soignants ? »
Malgré un record de contaminations en Seine-Saint-Denis, une baisse des malades graves du Covid semble se dessiner dans le service de réanimation de l’hôpital de Saint-Denis. Dans cette cinquième vague, celle des non-vaccinés, les personnels soignants ont multiplié les heures supplémentaires, au risque d’un épuisement général.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal
Le Covid vu par des enfants : « Je m’enferme dans les toilettes pour enlever mon masque »
Alors que le nombre de classes fermées pour cause de Covid n’a jamais été aussi élevé, comment les enfants eux-mêmes vivent-ils ce moment ? Éléments de réponse en paroles et en images.
par Joseph Confavreux et Berenice Gabriel

La sélection du Club

Billet de blog
Les urgences et l'hôpital en burn-out !
On connaît par cœur ce thème souvent à l'ordre du jour de l'actualité, qui plus est en ce moment (une sombre histoire de pandémie). Mais vous ne voyez que le devant de la scène, du moins, ce qu'on veut bien vous montrer. Je vais donc vous exposer l'envers du décor, vous décrire ce que sont vraiment les urgences d’aujourd’hui ! Et il y a fort à parier que si l'ensemble des Français connaissaient ses effets secondaires, il en refuseraient le traitement, au sens propre comme au figuré !
par NorAd4é
Billet de blog
L’éthique médicale malade du Covid-19 ? Vers une banalisation du mal
Plus de deux ans maintenant que nous sommes baignés dans cette pandémie du Covid19 qui a lourdement impacté la vie et la santé des français, nos structures de soins, notre organisation sociale, notre accès à l’éducation et à la culture, et enfin notre économie. Lors de cette cinquième vague, nous assistons aussi à un nouvel effet collatéral de la pandémie : l’effritement de notre éthique médicale.
par LAURENT THINES
Billet de blog
Pour que jamais nous ne trions des êtres humains aux portes des hôpitaux
Nelly Staderini, sage-femme, et Karelle Ménine ont écrit cet billet à deux mains afin de souligner l'immense danger qu'il y aurait à ouvrir la porte à une sélection des malades du Covid-19 au seuil des établissements hospitaliers et lieux d'urgence.
par karelmenin
Billet de blog
Monsieur le président, aujourd’hui je suis en guerre !
Monsieur le président, je vous fais une lettre que vous ne lirez sûrement jamais, puisque vous et moi ne sommes pas nés du même côté de l’humanité. Si ma blouse est blanche, ma colère est noire et ma déception a la couleur des gouttes de givre sur les carreaux, celle des larmes au bord des yeux. Les larmes, combien en ai-je épongé ? Combien en ai-je contenu ? Et combien en ai-je versé ? Lettre d'une infirmière en burn-out.
par MAURICETTE FALISE