Jean-Victor Nambot
Abonné·e de Mediapart

7 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 nov. 2021

Maîtres et esclaves

Si nous acceptons tout des gouvernants, ils deviennent des maîtres et nous des esclaves !

Jean-Victor Nambot
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Quand les Français prendront-ils conscience du degré de manipulation que le gouvernement leur a fait subir ?

Je pose comme postulat que les gouvernants occidentaux pour la plupart ne défendent plus les intérêts de leur peuple, mais ceux de la caste d’oligarques qui les a fait accéder au pouvoir ! Comment croire à la sincérité d'un chef d'état quand il affirme en traversant un hall de gare qu'"il y a des gens qui ne sont rien". C'est une parole fascisante, qui retire d'emblée à un groupe de personnes toute dignité, toute identité et  le réduit à une sous caste. Ce point de vue illustre une vision du monde très inquiétante qui aurait dû alerter un peuple en bonne santé démocratique.

Mais non : peu ou pas de réactions, alors que cela aurait dû pousser des centaines de milliers, voire des millions de manifestants à sortir dans la rue pour exiger le départ d'un chef d'état aussi méprisant pour le peuple et donc incapable de remplir sa mission de représentant souverain du peuple français.

 Au lieu de cela, il s'agit en tout premier lieu pour l'oligarchie au pouvoir de faire en sorte que les peuples soient consentants à accepter la privation énorme de libertés jusque là fondamentales : liberté de circulation (confinement), liberté des médecins à prescrire, liberté à disposer de son corps ( et ne pas devenir les cobayes de labos Big Pharma peu soucieux de la santé des gens, mais plutôt de la prospérité de leurs actionnaires et de leurs dirigeants ! ) liberté de manifester, liberté de caricaturer ( quel écart de jugement et quelle différence de traitement de la part du pouvoir entre la liberté indispensable du journal Charlie hebdo à publier des caricatures sans se faire massacrer et la liberté tout aussi indispensable de caricaturer les puissants de ce pays et de la planète sans risquer une interpellation, une sévère amande, voire la prison ! Cela s'est passé lors de la dernière manifestation des gilets jaunes à Paris samedi dernier pour commémorer les 3 ans du mouvement ).

Et je ne parle pas de la stigmatisation aussi honteuse qu'injustifiée que subissent quotidiennement les personnes non vaccinées depuis l'instauration de ce passe de la honte. Ces personnes, dont je fais partie, ne jouissent plus des mêmes droits que les autres ! C'est évidemment sans précédent depuis la 2e guerre mondiale. C'est dire où l'on en est arrivé !

D'où le mot "Liberté" scandé par les manifestants anti-passe cet été ! Mais ce mot magnifique ne rime pas avec égoïsme comme voulaient nous le faire croire les médias mainstream en accusant les manifestants de ne penser qu'à leur "petite personne". Tout d'abord; ces médias ont tenté de faire l'amalgame entre "antipasse" et "antivax", pour mieux les opposer aux vertueux "provax" qui eux se font vacciner avant tout pour le bien commun ! L'éternelle fabrique du bouc émissaire pour détourner l'attention des "vraies" problématiques

Une fois ces libertés perdues (qui ne seront plus jamais retrouvées sans une lutte âpre et longue), les oligarques ont les coudées franches pour faire d’eux des maîtres et de nous des esclaves.

Je vous conseille sur ce sujet l'excellente video du site "Draw my economy" en français malgré les apparences dont voici l'url : https://www.youtube.com/watch?v=ZGkis9ymOgQ

J'espère donc que les luttes qui s'esquissent un peu partout en Europe et en France d'outremer gagneront la France métropolitaine et fassent en sorte que les peuples retrouvent leur dignité et reprennent enfin les rênes de leur souveraineté, indispensables à l'existence effective d'une démocratie.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Un chirurgien de l’AP-HP cherche à vendre aux enchères la radio d’une blessée du 13-Novembre
Le chirurgien Emmanuel Masmejean a mis en vente sur un site d’enchères pour 2 700 dollars la radio d’une survivante du Bataclan, sur laquelle on voit une balle de Kalachnikov. Après l’appel de Mediapart, il a retiré le prix dans son annonce. L’AP-HP qualifie la publication du professeur Masmejean de « problématique, choquante et indécente ».
par Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Le Titanic Hidalgo fait escale à Aubervilliers
Dans une salle à moitié vide, la candidate socialiste à la présidentielle a estimé que le combat n’était pas perdu, même si la voie est « ardue et semée d’embuche ». En interne, certains la jugent déjà sans issue.
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal
Le PS et les quartiers populaires : vingt ans de trahison
Le Parti socialiste poursuit sa lente dislocation dans les quartiers populaires. En Île-de-France, à Évry-Courcouronnes et Aulnay-sous-Bois, les désillusions traduisent le sentiment de trahison.
par Hervé Hinopay
Journal
Les défections vers Zemmour ébranlent la campagne de Marine Le Pen
Le départ de Gilbert Collard, après ceux de Jérôme Rivière ou Damien Rieu fragilise le parti de Marine Le Pen. Malgré les annonces de prochains nouveaux ralliements, le RN veut croire que l’hémorragie s’arrêtera là.
par Lucie Delaporte

La sélection du Club

Billet de blog
Traverser la ville à pieds, être une femme. 2022.
Je rentrais vendredi soir après avoir passé la soirée dehors, j'étais loin de chez moi mais j'ai eu envie de marcher, profiter de Paris et de ces quartiers où je me trouvais et dans lesquels je n'ai pas souvent l'occasion de passer. Heureusement qu'on m'a rappelé, tout le trajet, que j'étais une femme. Ce serait dommage que je l'oublie.
par Corentine Tutin
Billet de blog
Romani Herstory : réinscrire les femmes roms dans l’Histoire
Objets de tous les fantasmes, les femmes roms se voient sans cesse privées du droit à la parole. Les archives Romani Herstory montrent pourtant que beaucoup de ces femmes ont marqué nos sociétés de leur empreinte. (Texte d'Émilie Herbert-Pontonnier.)
par dièses
Billet de blog
La parole des femmes péruviennes
Dans un article précédent, on a essayé de comprendre pourquoi le mouvement féministe péruvien n'émergeait pas de manière aussi puissante que ses voisins sud-américains. Aujourd'hui on donne la parole à Joshy, militante féministe.
par ORSINOS
Billet de blog
Malaise dans la gauche radicale - Au sujet du féminisme
L'élan qui a présidé à l’écriture de ce texte qui appelle à un #MeToo militant est né au sein d'un groupe de paroles féministe et non mixte. Il est aussi le produit de mon histoire. Ce n’est pas une déclamation hors-sol. La colère qui le supporte est le fruit d’une expérience concrète. Bien sûr cette colère dérange. Mais quelle est la bonne méthode pour que les choses changent ?
par Iris Boréal