Nicolas Dupont-Aignan est un terroriste verbal qui ne respecte aucune règle

Nicolas Dupont-Aignan est un politicien amateur de faits alternatifs. Il ne respecte ni la vérité ni les règles du jeu du débat démocratique. Il a été légitimement viré, hier soir, du plateau de l'émission C à vous sur la 5.

On peut avoir des adversaires politiques et, pour autant, accepter de débattre avec eux avec un maximum de courtoisie et de respect. La démocratie, c’est le débat. A condition que la réalité des faits soit reconnue par les parties en cause. Sinon, il n’y a aucune discussion possible puisque les règles du jeu ne sont plus reconnues par tous les débatteurs. Deux chefs de parti s’excluent avec routine du débat démocratique. Marine Le Pen, d’abord, ce qui n’étonnera personne et Nicolas Dupont-Aignan, ensuite.

Le responsable de « Debout la France » est un habitué des sorties de routes verbales. Invité, hier soir, de l’émission « C à vous », il s’est à nouveau illustré par sa méchanceté, sa haine, sa beaufitude. Alors que Patrick Cohen, journaliste du service public et d’Europe N° 1 lui assénait des statistiques officielles tirées du journal des Douanes et relatives aux échanges entre l’Europe et le Canada, Dupont-Aignan a tout contesté en bloc assurant que les chiffres étaient faux et que Patrick Cohen n’était autre qu’un journaliste manipulé à la solde du macronisme.

Face à une telle mauvaise foi et malgré les rappels à l’ordre d’Anne-Elisabeth Lemoine — en l’occurrence, elle s’est favorablement distinguée — l’animatrice principale de l’émission a invité Dupont-Aignan à quitter le plateau, un plateau où il est regrettable qu’il soit invité. Je sais bien que l’équilibre des temps de parole (vérifié par le CSA) oblige le service public à inviter tous les protagonistes de la vie politique. Mais comment dialoguer avec un politicien obtus, viscéralement menteur, une sorte de négationniste à la petite semaine dont la présence dans la vie publique est une sorte d’anachronisme tant le fond est occulté par une forme vulgaire uniquement composée de noms d’oiseaux ou de formules du genre « les députés LERM ne doivent pas sortir vivants de cette pièce ».

Les sondages actuels pour les élections européennes promettent 5 à 6 % à la liste Dupont-Aignan. Je me demande bien, si elle a des élus, ce que cette liste pourra apporter au parlement européen. DLF est europhobe, nationaliste, xénophobe…une aberration politique en une France de 2019 dont on attend qu’elle s’ouvre au monde. Pas que les soi-disant souverainistes nous enferment à double tour dans une France compassée.

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.