Nicolas Dhuic, un député (LR) pro russe à la mords-moi le nœud

Spoutnik ne fait que bip, bip, bip. Ce site russe diffuse aussi de fausses informations. Les campagnes électorales française et allemande vont être polluées par les « fake news » et autres « Компромат ».

 

« Concernant sa vie privée, ça commence à se savoir à l’heure où nous parlons. Macron est quelqu’un qu’on appelle le 'chouchou' ou le 'chéri' des médias français, qui sont détenus par un petit nombre de personnes, comme tout le monde le sait. Par ailleurs, l’un de ses soutiens est le célèbre homme d’affaires Pierre Bergé, un associé et amant de longue date d’Yves Saint Laurent, qui est ouvertement homosexuel et défend le mariage pour tous. Il y a un très riche lobby gay qui le soutient. Cela veut tout dire. »

Qui évoque ainsi la vie privée d’Emmanuel Macron ? Un député LR, psychiatre qui plus est, du nom de Nicolas Dhuicq. Je ne connais pas suffisamment cet élu du peuple. Mais cette phrase prononcée dans une interview accordée à un média russe spécialisé dans la désinformation, devrait scandaliser tous les Français et notamment les Français de droite qui, au café du commerce ou ailleurs, ne se privent pas de répercuter cette assertion destinée à nuire à Emmanuel Macron.

Ce dernier a, avec humour et sens de la répartie, expliqué publiquement quelles étaient ses préférences sexuelles. Il est hétéro et Brigitte, son épouse, pourra le confirmer. Mais même s’il avait été homo, de quel droit un Dhuicq pro russe se permettrait-il de mettre en cause la vie privée de M. Macron ? Que Dhuicq le veuille ou non, l’homosexualité n’est plus un crime depuis longtemps en France. Fini l’époque où les homosexuels devaient raser les murs ! Même le mariage gay est entré dans nos mœurs, approuvé par une large majorité de Français.

Que M. Poutine bombe le torse (nu) et joue les machos de service ne doit pas aveugler ses soutiens les plus fanatiques. Il paraît que la France va faire l’objet de cyberattaques nombreuses de la part des hackers et du pouvoir russe qui ne jure que par Marine Le Pen et François Fillon. Non seulement des Russes ont pollué la campagne présidentielle américaine mais en plus ils voudraient salir les hommes (et les femmes ?) politiques occidentaux en France voire en Allemagne où Angela Merkel doit déjà essuyer des critiques virulentes. Originaire d’Allemagne de l’Est, elle sait de quoi étaient capables la STASI et le KGB dont l’un des responsables était, justement, Vladimir Poutine.

Durant les mois à venir, nous allons devoir faire preuve d’une grande vigilance et ne pas nous laisser embobiner par les Dhuicq et consorts chargés des basses besognes. Aujourd’hui, on attaque Emmanuel Macron ? Et demain, ce sera le tour de qui ? Un Français prévenu en vaut deux. Notre démocratie mérite mieux que ces Dhuicq à la mords-moi le nœud.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.