Jeanne Llabres
Journaliste et militante Front de Gauche. Féministe. Sociologie, Vulgarisation scientifique.
Abonné·e de Mediapart

16 Billets

0 Édition

Billet de blog 23 août 2013

"Les hommes sont capables de se construire un monde meilleur"

John Heartfield, Zum Krisen-Parteitagder SPD (Sur le congrès de crise du SPD), 1931, Allemagne.Cette image a été conçue pour fustiger les sociaux-démocrates qui, devant le tigre capitaliste avec sa croix gammée, ne mènent pas vraiment la bataille.

Jeanne Llabres
Journaliste et militante Front de Gauche. Féministe. Sociologie, Vulgarisation scientifique.
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© 

John Heartfield, Zum Krisen-Parteitagder SPD (Sur le congrès de crise du SPD), 1931, Allemagne.

Cette image a été conçue pour fustiger les sociaux-démocrates qui, devant le tigre capitaliste avec sa croix gammée, ne mènent pas vraiment la bataille.

 Zeev Sternhell : "Les hommes sont capables de se construire un monde meilleur"

 L'entretien : http://www.humanite.fr/politique/zeev-sternhell-les-hommes-sont-capables-de-se-cons-547156

Il fallait un historien israélien pour jeter un ragard neuf sur le fascisme français. Zeev Sternhell, survivant de l'extermination des juifs de Pologne (né en 1935 dans le ghetto de Przemysl) a endossé ce rôle, suscitant une intense polémique lorsqu'il a publié pour la première fois Ni droite ni gauche.L'idéologie fasciste en France en 1983 (1).

En opposition avec la théorie des droites de René Rémond, il cherche des concordances dans les incarnations de cette droite révolutionnaire et anti-Lumières (2).

Ses travaux révèlent une précision, une cohérence qui permet d'appréhender certaines périodes noires de l'histoire, comme le régime de Vichy pour ce qu'elles sont : des conséquences liées à des causes politiques antérieures. Une lecture du passé pour écrire l'avenir?

Professeur de sciences politiques à l'université hébraïque de Jérusalem, membre fondateur de Shalom Akhchav (La Paix maintenant), l'historien travaille au compromis de paix avec les Palestiniens, écrivant régulièrement dans le quotidien de gauche Haaretz contre l'implantation d'enclaves israéliennes en territoire occupé. Ce qui lui vaut l'hostilité des milieux ultranationalistes. G.M.

(1) Il a publié une nouvelle édition, fortement enrichie, en 2012. Ni droite ni gauche, l'idéologie fascsite en France, Gallimard, "Folio histoire", 1073 pages, 14,50 euros.

(2) Les Anti-Lumières. Une tradition du XVIIIè siècle à la guerre froide, Gallimard, "Folio histoire"; 2010, 944 pages, 12,10 euros.

Illustration : http://archives-dada.tumblr.com/post/55600403124/john-heartfield-zum-krisen-parteitag-der-spd-on

et : http://www.johnheartfield.com/JOHN-HEARTFIELD-ART/MONTAGE/heartfield-SPD-party-crisis.html

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

Les articles les plus lus
Journal — Nouvelle-Calédonie: débats autour du colonialisme français
Recommandés par nos abonné·es

À la Une de Mediapart

Journal — France
Des militants à l’assaut de l’oppression « validiste »
Ils et elles se battent contre les clichés sur le handicap, pour la fermeture des institutions spécialisées et pour démontrer que, loin de la charité et du médical, le handicap est une question politique. Rencontre avec ces nouvelles militantes et militants.
par Caroline Boudet
Journal — France
« La droite républicaine a oublié qu’elle pouvait porter des combats sociaux »
« À l’air libre » reçoit Aurélien Pradié, député du Lot et secrétaire général du parti Les Républicains, pour parler de la primaire. Un scrutin où les candidats et l’unique candidate rivalisent de propositions pour marquer leur territoire entre Emmanuel Macron et l’extrême droite.
par à l’air libre
Journal — France
Les macronistes s’offrent un rassemblement de façade
Divisée avant d’être officiellement unie, la majorité présidentielle s’est retrouvée, lundi soir, pour prendre une photo de famille, tresser des louanges à Emmanuel Macron et taper sur ses adversaires. Un exercice poussif qui ne risque pas de « marquer l’histoire de la politique française », contrairement à ce que pensent ses participants.
par Ellen Salvi
Journal — France
La FFF est accusée de discriminer des femmes
Neuf femmes accusent la Fédération française de football de les avoir licenciées en raison de leur sexe ou de leur orientation sexuelle. Mediapart a recueilli de nombreux témoignages mettant en cause le management de la FFF. Son président Noël Le Graët jure qu’il « n’y a pas d’atmosphère sexiste à la FFF ».
par Lénaïg Bredoux, Ilyes Ramdani et Antton Rouget

La sélection du Club

Billet de blog
Penser la gauche : l'ubérisation des militant·e·s
Les mouvements politiques portent l’ambition de réenchanter la politique. Pour les premier·e·s concerné·e·s, les militant·e·s, l’affaire est moins évidente. S’ils/elles fournissent une main d’oeuvre indispensable au travail de terrain, la désorganisation organisée par les cadres politiques tendent à une véritable ubérisation de leurs pratiques.
par Nicolas Séné
Billet de blog
Faire militance ou faire communauté ?
Plus j'évolue dans le milieu du militantisme virtuel et de terrain, plus il en ressort une chose : l’impression d’impuissance, l’épuisement face à un éternel retour. Il survient une crise, on la dénonce à coups de critiques et d’indignation sur les réseaux, parfois on se mobilise, on tente tant bien que mal d’aider de manière concrète.
par Douce DIBONDO
Billet de blog
Un jour dans ma vie militante : l’Etat réprime impunément des familles à la rue
[Rediffusion] Jeudi 28 octobre, soutenues par Utopia 56, plus de 200 personnes exilées à la rue réclamant l’accès à un hébergement pour passer l’hiver au chaud ont été froidement réprimées. L’Etat via son organe répressif policier est en roue libre. Bénévole au sein de l’association, j’ai été témoin direct de scènes très alarmantes. Il y a urgence. Voici le témoignage détaillé de cette journée.
par Emile Rabreau
Billet de blog
Escale - Le cinéma direct, un cinéma militant qui veut abolir les frontières
Briser le quatrième mur, celui entre cinéaste et spectateur·rices, est un acte libérateur, car il permet de se réapproprier un espace, une expérience et permet d'initier l'action. C'est tout le propos de notre escale « Éloge du partage » qui nous invite en 7 films à apprendre à regarder différemment.
par Tënk