Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !L’insurrection jaune possible !

Le commencement des manifestations des "gilets jaunes" a débuté par la flambée des prix des carburants ces derniers mois, qui ont donné naissance à un important mouvement de contestation, une frustration. Il a une véritable colère, un ras-le-bol, le pouvoir d’achat n’a pas augmenté depuis onze ans.

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur !L’insurrection jaune possible ! 

De nombreuses scènes de colère urbaine se sont déroulées dans plusieurs grandes villes. Toulouse, Bordeaux, Marseille, Lyon, Seine saint Denis, bien d’autres. 

Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs. 

L’insurrection c’est : le chaos, émeute, fronde, jacquerie, mutinerie, rébellion, révolte, révolution, soulèvement, trouble. La violence ne mène qu’à la guerre civile ! Soutenir les Gilets jaunes, ce n’est pas cautionner les casseurs !

Un déferlement de voyous qui se sont mélangés parmi les Gilets Jaunes, bien que certains se soient radicalisés. 

Le commencement des manifestations des "gilets jaunes" a débuté par la flambée des prix des carburants ces derniers mois, qui ont donné naissance à un important mouvement de contestation, une frustration.

La plupart des gilets jaunes ne veulent pas nécessairement en découdre avec les policiers ils veulent être écoutés. Il a une véritable colère, un ras-le-bol, le pouvoir d’achat n’a augmenté depuis onze ans. 

Les Français ne comprennent pas la surdité de l’état, ils ont la sensation d’être des veaux, au lieu de s’attaquer au mal qui gangrène la France, le gouvernement reste sourd. "On ne comprend pas Macron quand il parle, il faut lui donner un traducteur pour qu'il comprenne nos difficultés". (Une dame Gilet Jaune) 

On entend de-ci de-là « Ça sent la révolution », nous pouvons que nous poser la question si nous sommes en 1 789 ; car le peuple se meurt, et à faim ; le président est inaudible. Pareillement, je l’avais déjà dit, certains retraités, depuis 20 ans, leurs pensions n’ont pas augmenté d’un centime. 

Plusieurs de revendications, plus au moins insolite, qu’elles soient de la démission du Président Macron ou autre de la suppression du sénat. Aussi faire un référendum national, Initiative du référendum législatif. Deux procédures permettent de mener à un référendum législatif : « le président de la République, sur proposition du gouvernement ou du Parlement, peut décider de la tenue d'un référendum !

 Des Gilets jaunes, appellent à dialoguer avec le gouvernement qui a listé de nouvelles revendications.

Associés sous l'étiquette des gilets jaunes libres : « les onze signataires du texte comptent parmi eux des figures médiatiques du mouvement, comme la Bretonne Jacqueline Mouraud et le Toulousain Benjamin Cauchy, qui avait déjà annoncé le lancement du mouvement Citron » « Soyons responsables et offrons au gouvernement une porte de sortie à la crise » Ils souhaitent rencontrer Édouard Philippe. (France Info). Mais apparemment sont déjà contestés parmi certains Gilets Jaunes.

 Il faut, toute façon qu’il y ait une structuration des gilets jaunes pour qu’ils puissent parler, discuter d’une seule voix avec le gouvernement. Exemple : Deux délégués par départements par exemple, qui élisent une personne par région, soit 18 personnes qui seraient représentatives.

 https://www.20minutes.fr/toulouse/2385619-20181202-video-gilets-jaunes-toulouse-incendies-barricades-blesses-festivites-annulees

 Bon dimanche à vous tous

Jean Olmini

Le 2 décembre 2018

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.