Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur! Un Z qui veut dire « Zemmour »

Une supposition d’une candidature Zemmour pour la présidentielle de 2022 est sur toutes les lèvres. Lui-même laisse planer le doute. Ira-t-il ou n’ira-t-il pas ?  Une candidature qui suscite beaucoup d’interrogations. Alors que les régionales ont coupé l’herbe sous les pieds du Rassemblement National de Marine Le Pen et créé la déception de La République En Marche d’Emmanuel Macron.

 Éric Zemmour, né le 31 août 1958 à Montreuil, est un journaliste politique, écrivain, essayiste et polémiste français, généralement classé à l’extrême droite. Il exerce le métier de journaliste dans la presse écrite, au Quotidien de Paris, de 1986 à 1994, avant de rejoindre en 1996 le service politique du Figaro jusqu’en 2009, où il est écarté pour des propos qui lui vaudront d’être condamné pour provocation à la discrimination raciale. (Wikipédia)

 Une supposition d’une candidature Zemmour pour la présidentielle de 2022 est sur toutes les lèvres. Lui-même laisse planer le doute. Ira-t-il ou n’ira-t-il ?

 Une Campagne d’affichage dans 86 villes en France (10 000 affiches collées) pour une candidature de l’éditorialiste en 2022. « Il y a une envie d’Éric Zemmour partout en France » précise Pierre Meurin, coordinateur au niveau national de la campagne. (Sud Radio)

 Le justicier hyper droitier et polémiste, donne le coup de semonce « Macron ne maîtrise pas les flux migratoires ».

 Nous connaissons les aspirations de Zemmour : les questions migratoires, le rôle de l’État, économie, fiscale, la crise des gilets jaunes qui n’a jamais été traité sur le fond d’après le polémiste.

 Une candidature qui suscite beaucoup d’interrogations. Alors que les régionales ont coupé l’herbe sous les pieds du Rassemblement National de Marine Le Pen et créé la déception de La République En Marche d’Emmanuel Macron.

La droite, elle, sort son épingle du jeu. Une aubaine pour Eric Zemmour, qui semble se diriger tout droit vers la présidentielle 2 022.

 D'autre part, Louis Aliot du Rassemblement national. La présidentielle, Zemmour candidat ? « On se rassemblera au second tour.» Pour lui, une candidature d’Eric Zemmour ne nuirait pas plus que cela au Rassemblement national. Je connais bien Eric Zemmour. C’est un ami. Je pense qu’il a son rôle dans le débat.

 Justement le congrès du Rassemblement national se tiendra ce week-end à Perpignan, ville dont Louis Aliot est le maire. Il pourrait y devenir le prochain vice-président du parti, appelé à succéder à Marine Le Pen quand elle se lancera dans la campagne de la présidentielle.

 À la télévision, il agite des idées. C’est un polémiste, un auteur de talent, un intellectuel. Mais je pense qu’il y a une différence majeure entre le combat intellectuel, culturel et le combat politique […] S’il juge aujourd’hui que pour lui, il doit se confronter au suffrage universel, ce n’est pas moi qui vais chercher à l’empêcher. (Ouest France)

 Zemmour, le pire ennemi de Marine Le Pen ?
Ce devait être un succès ces élections régionales de juin 2021, une dynamique lancée pour la présidentielle pour le RN. Cette promesse s’est conclue par un échec, avec un nouveau revers électoral pour le parti de Marine Le Pen pour une élection intermédiaire, dans la foulée d’élections municipales de 2020 également décevantes.

 De quoi affûter les boulimies présidentielles d’Eric Zemmour : une cacophonie remarquée depuis des mois. Dans ce contexte, les revers électoraux subis par le RN peuvent-ils favoriser l’émergence d’une candidature Zemmour en 2022 ?

 Les élus du RN se rassurent sur le danger Zemmour. "Il a un côté apocalyptique, il n’ouvre pas de perspective, pas d’espoir et les Français ne veulent pas de cette radicalité !

 Nous, ne nous trompons pas ! L’adversaire politique est bien l’extrême droite et d’autant plus pour Zemmour, avec une radicalité, et un fascisme démesuré.

 https://www.youtube.com/watch?v=tGQf2-IfiN0

 

Bon Dimanche à vous tous !

Jean Olmini

Le 4 juillet 2021

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.