jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 7 nov. 2021

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! Le juif le mal Aimé !

Pourquoi cette haine du peuple juif ?   Je me suis toujours posé cette question, sans en avoir une réponse, j’ai bien cherché que ce soit dans des livres, sur la toile, rien n’explique l’antisémitisme constant dans le monde.

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

  Pourquoi cette haine du peuple juif ? 

 Je me suis toujours posé cette question, sans en avoir une réponse, j’ai bien cherché que ce soit dans des livres, sur la toile, rien n’explique l’antisémitisme constant dans le monde. 

 Quinze millions de juifs sur terre seulement, éparpillés un peu partout dans le monde.

Qu'ont-ils fait de mal pour provoquer cette détestation qui se poursuit depuis des siècles, mais dont les motivations changent de nature ?

 D'après le RABBIN Haïm HARBOUM

La haine des juifs remonte à Pharaon qui jetait les enfants juifs dans le NIL.

 Les Assyriens, Les Grecs qui occupèrent le pays, les Romains rasèrent tout le pays. Il faudrait des centaines de livres pour écrire les persécutions faites envers les juifs.

 Il n'y eut pas de trêve dans la haine des juifs ni au Moyen Âge, ni après. Leur dispersion, leur état misérable, faisait que cette minorité focalisait le rejet et la méfiance.

 L’histoire façonne les peuples, toute l’humanité, ce qui pourrait être un départ pour comprendre. Il n’existe pas de sous peuple, de race inférieure. Le Nazisme a fait de ce peuple le martyr de tout être humain, en exhortant la race arienne.

L’antisémitisme précipice l'humanité depuis des millénaires dans un gouffre inimaginable. 

 En réalité, la question est plus complexe.

Il est vrai que les juifs ont subi beaucoup de vexations, mais l’histoire a été une boucherie pour bien des peuples et il est facile de démontrer qu’ils n’ont pas attiré sur eux que l’hostilité. Dans de nombreux cas, ils ont suscité un grand intérêt et aussi tellement de sympathies.

 « Les Juifs sont détestés parce qu’ils ont tué Jésus-Christ. »

 Ils n’ont été accusés de ce meurtre que plusieurs siècles plus tard. Pourquoi, dès lors, personne ne déteste les Romains ? Jésus lui-même a pardonné aux Juifs (Luc 23.34) et le Vatican les a absous de sa mort en 1963.


La haine « antijuifs » comme constante métaphysique est le résultat d’appréciations pas vraiment désintéressées. Il serait plus correct de parler de situations historiques différentes qui méritent d’être étudiées attentivement dans le contexte culturel de référence avec tous les approfondissements nécessaires…

 Au cours du 18ᵉ Siècle, les Juifs ont cherché désespérément à s’assimiler au reste de l’Europe, espérant ainsi faire disparaître l’antisémitisme.

N’importe qui, quelle que soit sa couleur, sa croyance ou sa race, peut devenir Juif.

 Ici, je n’exprime aucune pensée politique ; mais de comprendre le judaïsme et la haine qu’il suscite dans le monde. 

 Espérant qu’un jour la lumière des hommes fera place à des sentiments d’humanisme.

 https://www.lalibre.be/debats/opinions/2020/09/01/les-juifs-seront-accuses-davoir-prevu-orchestre-ou-utilise-la-pandemie-pour-senrichir-3SYFHKZ7R5FAHLR7WE63RAHTYY/

Bon dimanche à vous tous.

Jean Olmini

Le 7 Novembre 2021

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Au sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ». Reportage.
par Nejma Brahim
Journal
Covid-19 : lever les brevets, une solution mondiale ?
Vaccination générale, nouveaux médicaments contre le Covid-19 : les profits des laboratoires pharmaceutiques explosent. Est-il envisageable qu’ils lèvent un jour leurs brevets ? On en parle avec nos invités Isabelle Defourny, de MSF, Jérôme Martin, cofondateur de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, et Rozenn Le Saint, journaliste santé à Mediapart.
par à l’air libre
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Gauche(s)
Les partis de gauche opposés à la Primaire populaire durcissent le ton
Alors que le vote d’investiture de la Primaire populaire, qui compte déjà 288 000 inscrits, a lieu entre le 27 et le 30 janvier, les coups pleuvent sur cette initiative citoyenne. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Quand l’archaïsme du système des parrainages s’ajoute à celui du présidentialisme
La question de la pertinence du système des 500 parrainages revient régulièrement au moment de l’élection présidentielle. Plutôt que de revenir au système de l’anonymat des signatures, il serait préférable d’élargir le champ de la responsabilité de la sélection aux citoyens.
par Martine Chantecaille
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie