jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

139 Billets

0 Édition

Billet de blog 13 oct. 2019

Je te fiche mon billet de mauvaise humeur ! Les tyrans sont de retour !

La Turquie a lancé l’opération militaire, baptisée "Printemps de la paix…. Les Kurdes soutenus par les Occidentaux et les Européens demandent l’arrêt de l’offensive turque en Syrie... Offensive et provocante turque dans la zone contrôlée par les Kurdes.L’action militaire turque contre les Kurdes de Syrie va mettre un frein à l’autonomie tant désiré de ce peuple courageux.

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Offensive et provocante turque dans la zone contrôlée par les Kurdes. Ce n’est pas d’aujourd’hui que les Kurdes se battent, pour que leur pays soit reconnu et indépendant.  L’action militaire turque contre les Kurdes de Syrie va mettre un frein à l’autonomie tant désiré de ce peuple courageux. 

Un peu d’histoire : 

L'histoire du peuple kurde en tant que groupe ethnolinguistique débute dans les régions montagneuses du sud du Caucase (Zagros et Taurus) ; cette aire géographique est dénommée Kurdistan.

La bataille de Chaldiran en 1 514 est une date importante dans l'histoire kurde, marquant l'alliance des Kurdes avec les Turcs.

À partir du XXe siècle, l'histoire kurde est marquée par une montée de la prise de conscience d’une identité nationale se centrant sur le but d’un Kurdistan indépendant tel que prévu dans le Traité de Sèvres en 1920. 

Dans le Kurdistan turc, un conflit armé oppose le parti des travailleurs du Kurdistan aux forces turques entre 1984 et 1999. La région continue toutefois à être instable et de nouvelles flambées de violence ont lieu dans les années 2000.

Le traitement des Kurdes (comme des Arméniens et des Assyriens) par l'État turc est particulièrement dur, allant jusqu’à inclure dans la loi turque l’enregistrement national et dans l’Ordonnance sur les noms de famille, l'interdiction de porter un nom kurde » (Wikipédia) 

Une histoire des plus complexes.

Ces dernières années, ils ont parfois été maltraités, discriminés, c’est-à-dire considérés comme des personnes inférieures. Certains ont même été massacrés. 

Les Kurdes seraient entre 20 et 40 millions, ils possèdent leur propre langue, leur propre culture mais ils n’ont pas de pays.

Les Kurdes existent éparpillés dans quatre pays voisins : la Turquie, la Syrie, L'Irak et l'Iran. Dans ces pays, les Kurdes sont une minorité. Ils ne représentent qu'une petite partie de la population. 

Le Roi du twet et l’étalage de ses manières prétentieuses et insolentes de Donald Trump. Il a trouvé une manière à lui, pour justifier l’aval qu’il a donné à l’offensive turque.

Il vient d’affirmer une fois encore un mensonge en assurant que les Kurdes n’avaient pas aidé les États-Unis pendant la Seconde Guerre mondiale. Pourtant, ils ont bien pris part à des incontestables opérations alliées dans le nord de la Syrie. Trump, lui pratique l’énantiosémie, c’est dire tout aujourd’hui et son contraire demain. Même le dictateur Erdogan en a été très surpris de l’accord de Trump. 

Ces pauvres Kurdes ont donné leurs vies. Ils ont été en première ligne, surtout les femmes. Les combats se sont succédé, les morts aussi. 

Mais que fait l’Otan pour les Kurdes, rien pour l’instant ! D’ailleurs, on peut que se poser la question, pourquoi la Turquie est dans l’Otan. L’Europe elle cri de son désarroi, mais surtout de son impuissance. Vladimir Poutine espère pouvoir tirer profit de l’offensive turque dans le Nord syrien. Favoriser un rapprochement des Kurdes avec Damas. 

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/10/10/syrie-plus-de-60-000-deplaces-par-l-offensive-turque-une-reunion-de-l-onu-attendue_6014988_3210.html

 Bon dimanche à vous tous.

Jean Olmini

Le 13 octobre 2019

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
A Hong Kong, Pékin met les médias au pas
En moins de vingt ans, l’ancienne colonie britannique est passée de la 18e à la 80e place dans le classement mondial de la liberté de la presse de Reporters sans frontières (RSF). De nombreux journalistes partent ou s’apprêtent à le faire, tandis que d’autres ont décidé de résister.
par Alice Herait
Journal — Asie
« Une grande purge est en cours »
Le militant hongkongais Au Loong-Yu réside temporairement à Londres, alors que sa ville, région semi-autonome de la Chine, subit une vaste répression. Auteur de « Hong Kong en révolte », un ouvrage sur les mobilisations démocratiques de 2019, cet auteur marxiste est sévère avec ceux qui célèbrent le régime totalitaire de Pékin. 
par François Bougon
Journal — France
Covid long : ces patientes en quête de solutions extrêmes à l’étranger
Le désespoir des oubliées du Covid-19, ces Françaises souffrant de symptômes prolongés, les pousse à franchir la frontière pour tester des thérapies très coûteuses et hasardeuses. Dans l’impasse, Frédérique, 46 ans, a même opté pour le suicide assisté en Suisse, selon les informations de Mediapart.
par Rozenn Le Saint
Journal
Face à Mediapart : Fabien Roussel, candidat du PCF à la présidentielle
Ce soir, un invité face à la rédaction de Mediapart : Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français à la présidentielle. Et le reportage de Sarah Brethes et Nassim Gomri auprès de proches des personnes disparues lors du naufrage au large de Calais.
par à l’air libre

La sélection du Club

Billet de blog
Pourquoi ne veulent-ils pas lâcher la Kanaky - Nouvelle Calédonie ?
Dans quelques jours aura lieu, malgré la non-participation du peuple kanak, de la plupart des membres des autres communautés océaniennes et même d'une partie des caldoches. le référendum de sortie des accords de Nouméa. Autant dire que ce référendum n'a aucun sens et qu'il sera nul et non avenu.
par alaincastan
Billet de blog
Ne nous trompons pas de combat
À quelques jours du scrutin du 12 décembre, il importe de rappeler quel est le véritable objet du combat indépendantiste dans notre Pays. Ce n’est pas le combat du FLNKS et des autres partis indépendantistes contre les partis loyalistes. Ce n’est même pas un combat contre la France. Non, c’est le combat d’un peuple colonisé, le peuple kanak, contre la domination coloniale de la République française qui dure depuis plus d’un siècle et demi.
par John Passa
Billet de blog
Lettre ouverte du peuple kanak au peuple de France
Signé par tous les partis indépendantistes, le comité stratégique indépendantiste de non-participation, l’USTKE et le sénat coutumier, le document publié hier soir fustige le gouvernement français pour son choix de maintenir la troisième consultation au 12 décembre.
par Jean-Marc B
Billet de blog
Lettre ouverte à Sébastien Lecornu, Ministre des Outre mer
La Nouvelle-Calédonie connaît depuis le 6 septembre une dissémination très rapide du virus qui a provoqué, à ce jour, plus de 270 décès dont une majorité océanienne et en particulier kanak. Dans ce contexte le FLNKS demande le report de la consultation référendaire sur l'accession à la pleine souveraineté, fixée par le gouvernement au 12 décembre 2021.
par ISABELLE MERLE