jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2021

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Je fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! Laïcité, mon amour de liberté !

En France, la laïcité désigne un ensemble de bases relatives à la place du fait religieux dans la société. Sur le plan juridique, elle est un fondement constitutionnel qui sépare le pouvoir politique des organisations religieuses quelles qu’elles soient. La Laïcité n’a cessé d’être bafouée, aussi tel avis divergeant, de gauche, comme à droite l’ont piétiné sans vergogne.

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

En France, la laïcité désigne un ensemble de bases relatives à la place du fait religieux dans la société. Sur le plan juridique, elle est un fondement constitutionnel qui sépare le pouvoir politique des organisations religieuses quelles qu’elles soient. La Laïcité à un engagement clair.

 L’article 1 de la loi de 1905 est écrit : « La république assure la liberté de conscience. Elle garantit le libre exercice des cultes sur les seules restrictions édictées ci-après dans l’intérêt de l’ordre public ». Il n’y a pas de tolérance de cette liberté, elle est garantie par une indifférence de l’État. Vous avez la liberté de croire ou de ne pas croire, c’est notre première liberté.

 La Laïcité n’a cessé d’être bafouée, aussi tel avis divergeant, de gauche, comme à droite l’ont piétiné sans vergogne.

Aujourd’hui encore, la gauche continue à considérer cette loi ségrégationniste. « La République ne reconnaît, ne subventionne aucun culte ». La laïcité ne consiste pas, de la part des pouvoirs publics, à combattre les religions, mais à empêcher leur influence dans l’exercice du pouvoir politique et administratif.

 Je dirais même qu’elle protège tout croyant et non-croyant. En France vous avez la possibilité de vous convertir, si vous êtes en quête de nouvelles vérités, ainsi mener individuellement un chemin de recherche spirituelle.

Souvent l'adoption d'une nouvelle religion, généralement marquée par l'entrée dans une église, une synagogue, une mosquée. « Dans l’Islam il n’y a pas de libertés à la conversion »

 (Coran 3:85) « Quiconque désire une religion autre que l’islam, elle ne sera pas acceptée de lui et il sera, dans l’au-delà, du nombre des perdants » Le mot « musulman » signifie « celui qui se soumet à la volonté de Dieu » et ce, peu importe sa race, sa nationalité ou ses origines ethniques.

 Depuis l’assassinat du professeur Samuel Paty, décapité le 16 octobre près de son collège dans les Yvelines, la France se sent seule. Des critiques provenant de la presse américaine se sont même abattues sur sa façon d’organiser la séparation entre l’État et les religions. Sa laïcité un terme qui n’existe pas dans la plupart des autres langues est décrite comme liberticide, voire islamophobe… C’est bien là le problème !

 La laïcité à la française a souvent été mal comprise à l’étranger. Il est important de rappeler que la conception de la laïcité française est une exception dans le monde. Elle est le fruit de l’histoire politique de la France, une histoire assez méconnue par les pays étrangers. Dès 1789, la révolution française met fin à la monarchie de droit divin qui faisait du catholicisme la religion d’État.

 Pour certains jeunes citoyens français de confession musulmane, le mot laïcité signifie : ce qui est contraire à la religion, et même contre une religion en particulier l’Islam. La laïcité entrerait en conflit avec leur religion, induisant le sentiment d’un manque de respect. Qui est complètement faux.

 Je pense que la majorité des citoyens français de confession ou de culture musulmane a adopté la laïcité. La plupart ne se reconnaissent pas dans cette jeunesse à l’idéologie douteuse, d’inspiration salafiste ou wahhabite, qui se focalise sur des règles vestimentaires et alimentaires. Nous avons à faire à une idéologique politique, plus que de religion, de croyance.

La loi de la République, neutre vis-à-vis du fait religieux, garantit la liberté de culte.

La Laïcité renvoie les idées spirituelles et philosophiques au domaine exclusif de la conscience individuelle et de la liberté d'opinion.

 En France, encore aujourd’hui, beaucoup de personnes ne comprennent pas la Laïcité, même l’ignorent, c’est pour cela qu’elle doit être enseignée à l’école de la république et aussi dans les écoles religieuses.

 https://www.youtube.com/watch?v=fx50d_aqaUo

 Bon dimanche à vous !

 Jean Olmini

Le 17 octobre 2021

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte