Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur!Jaune, associé au gilet grand succès !

Cette mobilisation « gilet jaune » a été lancée en réponse à l’augmentation des prix du carburant. Mais les revendications se sont ensuite élargies à une contestation plus large de la politique du gouvernement, particulièrement en matière de taxation et de baisse du pouvoir d'achat.


Cette mobilisation « gilet jaune » a été lancée en réponse à l’augmentation des prix du carburant. Mais les revendications se sont ensuite élargies à une contestation plus large de la politique du gouvernement, particulièrement en matière de taxation et de baisse du pouvoir d'achat.
L’état est déconnecté de la vie ordinaire et quotidienne des Français, les inégalités sont importantes ! Il n’entend pas le cri sourd de la population !

Le fait d’avoir privilégié les personnes les plus aisées en supprimant l’ISF par exemple, le gouvernement et Macron a joué avec le feu, en matraquant le peuple de taxe !

Un ras-le-bol contre les taxes en général. Beaucoup son venu dire leur aversion contre les taxes qui plombent le peuple, pas forcement uniquement sur le carburant. Ces personnes travaillent dur, ils peinent a boucler chaque fin de mois.

Les retraités, grands perdants du budget 2 018 !
Il y a les retraités en ont assez ; compte tenu de la faiblesse de l’inflation, les pensions de retraite ne sont pas revalorisées depuis 2014. Avec une hausse de la CSG de 1,7 point, les retraités soumis dont je fais partie moi aussi, au taux de CSG de 6,6 % verront le pourcentage passer à 8,3 %. Il est même prévu qu’elle augmente encore en 2019.

Les pensions versées aux retraités, étaient en principe revalorisées tous les ans à partir d'un calcul effectué en fonction des prévisions d'inflation. Lorsque les prix augmentent, les retraites augmentent dans les mêmes proportions, cela permet aux retraités de conserver leur pouvoir d'achat au fil des ans. N’empêche que de nos jours nous ne voyons rien venir.

L’automobile est à l’index. Le gouvernement parle de porter la prime à la conversion des véhicules à 4 000 euros pour les ménages modestes. Qui auraient les moyens d’acheter une nouvelle voiture moins polluante. Pareillement pour une voiture électrique. Déduisant les aides, il faudrait tout de même pour les ménages modestes faire un emprunt.

Il faut aussi se chauffer, le fioul augmenté toutes les cinq minutes (1 € le mille).
Il y a quelques années, vous aviez droit à une prime, pour changer pour une chaudière au fioul plus performante. Aujourd’hui, on nous annonce que dans dix ans toutes les chaudières devront disparaître. Trop fort !

Quelques notes sur les événements des gilets jaunes de samedi.

Une forte mobilisation, 2 000 à 2 500 points de blocages sur toute la France, 244 000
À 260 000 manifestants, ont été recensés, des heurts opposaient les forces en cette journée du 17 novembre.
Hier matin, une manifestante de 63 ans en Savoie est décédée, percutée par une automobiliste prise de panique âgée de 43 ans qui a tenté de forcer un barrage, a été placée en garde à vue. La fille de cette manifestante de Pont-de-Beauvoisin, en appelle au calme à tous les gilets jaunes.

Deux policiers ont été blessés samedi à Quimper après avoir été volontairement heurtés par un véhicule qui prenait part à la manifestation des "gilets jaunes". Ils ont été pris en charge par les secours.

À Paris, 1 200 manifestants aux abords de l'Élysée, les CRS les ont refoulés à coups de gaz à lacrymogène. Les Champs-Élysées ont également été bloqués.

Un jeune homme de 19 ans a été blessé aux jambes à Biganos, en Gironde, renversé par un automobiliste qui a été interpellé et mis en garde à vue.
Un autre jeune a été gravement blessé à la tête à Tarbes,

dans les Hautes-Pyrénées. Un automobiliste a "vivement accéléré" en voulant franchir un barrage filtrant et a percuté ce jeune, qui a été transporté en urgence à l'hôpital de Tarbes.

À Strasbourg, un motard de la Police nationale a été grièvement blessé après avoir été percuté par une voiture.

Les accès à l'aéroport de Toulouse ont été fortement perturbés, ainsi que la rocade. Pas d’incident a priori.

Montpellier. 11 h 30, une voiture qui venait de Beaucaire et se dirigeait vers Tarascon a foncé sur la foule de gilets jaunes massés sur le pont reliant les deux villes.

Ce dimanche, les manifestations Gilets jaunes ont repris dans toute la France, certains ont passé la nuit sur les barrages ; des opérations escargot sont prévues ce dimanche.

 Soutenons les gilets jaunes !

 

 

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2018/11/09/petit-manuel-a-lire-avant-de-debattre-de-la-hausse-des-prix-du-carburant_5381196_4355770.html?fbclid=IwAR0Gfke6y6jzuNWByWIqWniJ8VfTHqKlrZlJlC7k1DRvOBfy5bvdPxPP71s#Echobox=1542009335

 

Bon dimanche à vous tous

Jean Olmini

Dimanche 18 novembre 2018

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.