jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 19 déc. 2021

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! Cédric Jubillar et Jubillar Cédric !

Je mettais promis de ne plus écrire sur l’affaire de Cédric Jubillar ; mais l’actualité est toujours en mouvement. Séverine L. Entendu en garde à vue pendant quarante heures au titre de « recel de cadavre ». Je n’ai jamais recelé de cadavre, ni vu le corps de Delphine dit-elle...

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

 Je mettais promis de ne plus écrire sur l’affaire de Cédric Jubillar ; mais l’actualité est toujours en mouvement. Aujourd’hui la gendarmerie cherche le petit dénominateur commun en la personne de la compagne de Cédric.

Séverine L. Entendu en garde à vue pendant quarante heures au titre de « recel de cadavre ».

Séverine L, sa compagne émet des doutes, sur des comportements très étranges… J’ai été peut-être trop naïve.

 Tout est bon pour donner de l’émotion, créer une dose d’authenticité.

Aujourd’hui, c’est à un codétenu qui déclare, que Cédric lui à avouer, d’avoir tué sa femme et enterré son corps, à 7 ou 8 km de chez lui…

Ces surprenantes confessions, de Cédric Jubillar à un codétenu. Soit, il est totalement perturbé, ou complètement stupide pour raconter tout ceci à des personnes qu’il connaît si peu. Sincèrement je ne peux y croire ! Difficile, de savoir quel crédit apporter à de tels propos.

 Encore mieux, il aurait demandé à ce codétenu, dès sa sortie, de contacter sa compagne, et lui dire qu’elle aille voir, si le corps est toujours en bonne place, « là où je l’ai enterré ! À côté de la maison qui a brûlé ».

 Ça ne fait pas loin d’un an qu’il est soupçonné d’un crime, commis sur sa femme, et va débiter de tels aveux à un ou à plusieurs prisonniers. Nous pouvons supposer que les gendarmes lui, on mit la pression ; il est resté tout de même toujours fidèle à ces déclarations depuis le début.

 Nous ne savons pas si Cédric est coupable ou non coupable ; il n’en demeure pas moins, qu’il continue de nier farouchement toute implication à la disparation de sa femme.

Il reste tout de même le principal suspect dans cette histoire. Il existerait un faisceau d’indice concordant.

 https://www.closermag.fr/vecu/faits-divers/cedric-jubillar-ces-indices-graves-et-concordants-qui-font-qu-il-reste-en-prison-1355514

 Bon dimanche à vous tous !

Jean Olmini

Le 19 décembre 2021

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Comment combattre l’enracinement du Rassemblement national
Guillaume Ancelet et Marine Tondelier, candidats malheureux de l’union de la gauche dans des terres où l’extrême droite prospère, racontent leur expérience du terrain. Avec l’historien Roger Martelli, ils esquissent les conditions pour reconquérir l’électorat perdu par le camp de l’égalité. 
par Fabien Escalona et Lucie Delaporte
Journal — Parlement
Les macronistes et LR préfèrent les amendes à la parité
Moins de femmes ont été élues députées en 2022 qu’en 2017. Plutôt que respecter les règles aux législatives, des partis ont préféré payer de lourdes amendes : plus de 400 000 euros pour Ensemble, et 1,3 million pour Les Républicains, selon nos calculs. Certains détournent aussi l’esprit de la loi.
par Pierre Januel
Journal
La nomination d’Éric Coquerel suscite une polémique parmi les féministes
Plusieurs militantes ont affirmé que le député insoumis, élu jeudi président de la commission des finances, a déjà eu un comportement inapproprié avec des femmes. Mais en l’absence de signalement, aucune enquête n’a abouti. L’intéressé dément, tout en admettant avoir « évolué » depuis #MeToo.
par Lénaïg Bredoux et Mathieu Dejean
Journal — Éducation
Au Burundi, un proviseur français accusé de harcèlement reste en poste
Accusé de harcèlement, de sexisme et de recours à la prostitution, le proviseur de l’école française de Bujumbura est toujours en poste, malgré de nombreuses alertes à l’ambassade de France et au ministère des affaires étrangères.
par Justine Brabant

La sélection du Club

Billet de blog
L’inflation, un poison qui se diffuse lentement
« L’inflation est un masque : elle donne l’illusion de l’aisance, elle gomme les erreurs, elle n’enrichit que les spéculateurs, elle est prime à l’insouciance, potion à court terme et poison à long terme, victoire de la cigale sur la fourmi », J-Y Naudet, 2010.
par Anice Lajnef
Billet de blog
Oui, l’inflation s’explique bien par une boucle prix – profits !
Il est difficile d’exonérer le patronat de ces secteurs de l’inflation galopante. C’est pourquoi les mesures de blocage des prix sont nécessaires pour ralentir l’inflation et défendre le pouvoir d’achat des travailleurs. Par Sylvain Billot, statisticien économiste, diplômé de l’Ensae qui forme les administrateurs de l’Insee.
par Economistes Parlement Union Populaire
Billet de blog
Pourquoi les fonctionnaires se font (encore) avoir
3,5 % d'augmentation du point d'indice, c'est bien moins que l'inflation de 5,5%. Mais il y a pire, il y a la communication du gouvernement.
par Camaradepopof
Billet de blog
Les services publics ne doivent pas être les victimes de l’inflation
L’inflation galopante rappelle que le monde compte de plus en plus de travailleurs pauvres dans la fonction publique. Les Etats ont pourtant les moyens de financer des services publics de qualité : il faut faire contribuer les plus riches et les multinationales.
par Irene Ovonji-Odida