jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

140 Billets

0 Édition

Billet de blog 21 nov. 2021

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! « Camicia nera nel mondo ! »

Il va falloir peut-être se réveiller, étant donné que dans le monde, notre monde, des lueurs noires, des dictatures apparaissent près de chez nous. Je ne sais pas si l’histoire replacera l’Europe à feu et sang, comme en 1939. Toutefois, il nous est autorisé et légitime, de penser que notre vieille Europe laisse faire quelques dictateurs mégalos, pour garder le pouvoir sans broncher.

jean@olmini.fr
Retraité de la presse écrite PQR
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Je te fiche mon billet de ma mauvaise humeur ! « Camicia nera nel mondo ! »

Chemise noire dans le monde !

Il va falloir peut-être se réveiller, étant donné que dans le monde, notre monde, des lueurs noires, des dictatures apparaissent près de chez nous.

Je ne sais pas si l’histoire replacera l’Europe à feu et sang, comme en 1939. Toutefois, il nous est autorisé et légitime, de penser que notre vieille Europe laisse faire quelques dictateurs mégalos, pour garder le pouvoir sans broncher.

« Selon la langue française, une dictature est un régime politique dans lequel une personne ou un groupe de personnes exercent tous les pouvoirs de façon absolue, sans qu’aucune loi ou institution ne les limitent ; il faut préciser que même un régime autoritaire peut avoir des lois, des institutions, voire un parlement avec des députés élus, mais pas librement et ne représentant donc pas des contre-pouvoirs ». (Wikipédia)
Crise migratoire : le bras de fer continu entre la Pologne et la Biélorussie.

L’embarras des nations au sujet de la frontière Polonaise et la Biélorussie par le dictateur Président : Alexandre Loukachenko qui a affrété des avions pour ramener des Irakiens et Kurdes et autre en Biélorussie.

« La crise migratoire qui se déroule actuellement à la frontière entre la Biélorussie et la Pologne était en préparation depuis de nombreuses semaines. Tout le monde en était conscient et l’issue était prévisible : le régime de Minsk avait décidé de générer artificiellement une pression migratoire sur le sol européen en réponse aux quatre paquets de sanctions adoptés par l’Union européenne. » (Sud Ouest)

L’Union européenne estime que le président de la Biélorussie, Alexandre Loukachenko, a orchestré cette crise pour se venger des sanctions européennes à l’encontre de son pays en 2020. (franceinfo)

Avez-vous vu dépasser une tête du Parlement européen ? « Ô rage ! ô désespoir ! ô « Dictature ennemie » ! N’ai-je donc tant vécu que pour cette infamie ». Oui ! Nous pouvons l’attribuer à nos dirigeants Européens. Parce qu’ils n’ont pu avoir l’unanimité des vingt-sept États qui composent le Parlement Européen, pour prendre des sanctions nécessaires !

Certains ont quand même manifesté. Le Vice-président Josep Borrell.

« Les chefs d’État et de gouvernement vont devoir donner des orientations pour permettre une décision lors de la prochaine réunion des ministres » a-t-il précisé. »

« La répression en Biélorussie est d’une violence inédite et elle monte en puissance. Nous devons adopter des sanctions. J’en fais un engagement personnel. Si nous ne parvenons pas à le faire, alors la crédibilité de l’UE sera mise à mal », a-t-il estimé ».

Soutenu par Le Président Poutine, Alexandre Loukachenko, le fer à bras, a affirmé jeudi que son pays répondrait à toute nouvelle sanction européenne liée à la crise des migrants à la frontière entre la Loukachenko et la Pologne, que Bruxelles impute à Minsk. Poutine appelle l’UE à renouer le dialogue avec la Biélorussie.

Les dictateurs dans le monde, sont plus au moins une vingtaine : Erdogan (Turquie), Loukachenko (Biélorussie), Aliyev (Azerbaïdjan) ; le Tsar Poutine, (Russe), le Chinois Xi Jinping (Chine), Denis Sassou-Nguesso (République du Congo)…Etc.

Combien de temps l’Europe va se laisser marcher sur elle ?

https://www.muntunews.com/2020/10/03/18-dictateurs-dans-le-monde-qui-sont-au-pouvoir/

Bon dimanche à vous tous.

Jean Olmini

Le 21 novembre 2021

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Au sud de l’Espagne, ces Algériens qui risquent leur vie pour l’Europe
En 2021, les Algériens ont été nombreux à tenter la traversée pour rejoindre la péninsule Ibérique, parfois au péril de leur vie. Le CIPIMD, une ONG espagnole, aide à localiser les embarcations en mer en lien avec les sauveteurs et participe à l’identification des victimes de naufrages, pour « soulager les familles ». Reportage.
par Nejma Brahim
Journal
Covid-19 : lever les brevets, une solution mondiale ?
Vaccination générale, nouveaux médicaments contre le Covid-19 : les profits des laboratoires pharmaceutiques explosent. Est-il envisageable qu’ils lèvent un jour leurs brevets ? On en parle avec nos invités Isabelle Defourny, de MSF, Jérôme Martin, cofondateur de l’Observatoire de la transparence dans les politiques du médicament, et Rozenn Le Saint, journaliste santé à Mediapart.
par à l’air libre
Journal — Politique économique
Taxation de l’héritage : une lignée de fractures entre candidats à la présidentielle
La rationalité économique plaide pour un durcissement de l’impôt sur les successions, mais la droite se laisse aller à la démagogie en plaidant contre une hausse forcément impopulaire, dénonçant parfois un « impôt sur la mort ». La gauche cherche un équilibre entre justice et acceptabilité.
par Romaric Godin
Journal — Gauche(s)
Les partis de gauche opposés à la Primaire populaire durcissent le ton
Alors que le vote d’investiture de la Primaire populaire, qui compte déjà 288 000 inscrits, a lieu entre le 27 et le 30 janvier, les coups pleuvent sur cette initiative citoyenne. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle

La sélection du Club

Billet de blog
Lettre aux candidats : vous êtes la honte de la France
Course à la punchline, postillonnage de slogans... vous n'avez plus grand chose de politiques. Vous êtes les enfants de bonne famille de la communication. Vous postulez à un rôle de gestionnaire dans l’habit de Grand Sauveur. Mais je suis désolée de vous apprendre que nous ne voulons plus d’homme providentiel. Vous avez trois trains et quelques générations de retard.
par sarah roubato
Billet de blog
Présidentielles: penser législatives
La ficelle est grosse et d'autant plus visible qu'elle est utilisée à chaque élection. Mais rien n'y fait, presque tout-le-monde tombe dans le panneau : les médias aux ordres, bien sûr, mais aussi parfois ceux qui ne le sont pas, ainsi que les citoyens, de tous bords. Jusqu'aux dirigeants politiques qui présidentialisent les élections, y compris ceux qui auraient intérêt à ne pas le faire.
par Liliane Baie
Billet de blog
Primaire et sixième République : supprimons l'élection présidentielle
La dissolution de l'Assemblée afin que les législatives précèdent la présidentielle devrait être le principal mot d'ordre actuel des partisans d'une sixième République.
par Jean-Pierre Roche
Billet de blog
Élection présidentielle : une campagne électorale de plus en plus insupportable !
Qu’il est lassant d’écouter ces candidats qui attendent des citoyens d'être uniquement les spectateurs des ébats de leurs egos, de s'enivrer de leurs mots, de leurs invectives, et de retenir comme vainqueur celle ou celui qui aura le plus efficacement anéanti son adversaire !
par paul report